LE DIRECT
Rebelles de l'armée libre syrienne combattant le régime de Bashar el-Asad, dans un immeuble en ruines à Alep.
Épisode 3 :

L’expérience du combat

43 min
À retrouver dans l'émission

Le terrorisme est aussi ancien que la politique mais il épouse sans cesse des formes nouvelles. Alors que nous étions confrontés à un terrorisme islamiste radical organisé notamment avec Al Qaeda, nous découvrons depuis ces dernières années un djihadisme « endogène ». Ce soir avec Romain Huet.

Rebelles de l'armée libre syrienne combattant le régime de Bashar el-Asad, dans un immeuble en ruines à Alep.
Rebelles de l'armée libre syrienne combattant le régime de Bashar el-Asad, dans un immeuble en ruines à Alep. Crédits : © Dona Bozzi / Pacific Press / Lightrocket - Getty

Nous abordons le plus souvent le phénomène djihadiste depuis chez nous mais pour avoir une vue plus complète, il faut également prendre en considération l’expérience du combat. Celui-ci exerce un grand attrait sur les candidats au départ en Syrie et le fait est qu’il leur procure, au moins au début, le sentiment d’une intensité de la vie et un esprit de camaraderie qu’ils ne trouvent pas en France.

La guerre suppose une temporalité particulière, que j'appelle "temps annulé". Les jours d'autrefois, on y pense pas beaucoup, et quand tout à coup on y pense, c'est avec une grande nostalgie, il vaut mieux ne pas y penser du tout...

Dans les cimetières, on creusait les tombes avant que les gens ne meurent. [...] Et les cimetières continuaient d'être bombardés même pendant les enterrements. 

Extrait musical : L’hymne de la révolte syrienne - « Allez dégage Bachar ! »

Pour en savoir plus : Romain Huet | Pages personnelles Université Rennes 2

Intervenants
  • Maître de conférence en sciences de la communication à l’université de Rennes-2.
L'équipe

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......