LE DIRECT
Épisode 5 :

L’énigme préhistorique de l’art moderne

43 min
À retrouver dans l'émission

Si la préhistoire est bonne à penser, ce n’est pas seulement parce qu’elle est née, comme période et comme science, en même temps que la modernité. C’est parce qu’elle met à l’épreuve notre rapport aux temps. Pour en discuter, nous accueillons ce soir Maria Stavrinaki, professeur d'Histoire de l'Art

Vassily Kandinsky (1866 - 1944)  Empreinte des mains de l'artiste  (Empreinte des mains de Kandinsky), 25 mai 1926 Aquarelle sur papier  30 x 42,3 cm
Vassily Kandinsky (1866 - 1944) Empreinte des mains de l'artiste (Empreinte des mains de Kandinsky), 25 mai 1926 Aquarelle sur papier 30 x 42,3 cm Crédits : Crédit photographique : © Georges Meguerditchian - Centre Pompidou, MNAM-CCI /Di

A l’occasion de l’exposition au Centre Pompidou Préhistoire. Une énigme moderne, une réflexion sur la rencontre entre l’apparition préhistorique et l’irruption de l’art moderne.

C'est grâce au Dada (mouvement intellectuel et artistique du XXe s.) que j'ai pensé pour la première fois la préhistoire, autrement dit, j'ai rencontré la préhistoire en travaillant sur la post-histoire. 

Ce qui a intéressé "les Modernes" dans la préhistoire, c'est la minéralité et les métaphores de la minéralité. Par exemple, les fossiles. 

Pour Géricault, la préhistoire est la métaphore de la modernité. 

Extrait musical : Fandango - Padre Soler, interprété par Scott Ross

Pour en savoir plus

CV de Marie Stavrinaki sur le site de la Sorbonne

Préhistoire, une énigme moderne - Centre Pompidou

1ère diffusion le 7 juin 2019

Bibliographie

Intervenants
  • Maître de conférences à l'université Paris I-Panthéon-Sorbonne où elle enseigne l'histoire de l'art contemporain
L'équipe
Production
Avec la collaboration de
Réalisation
À venir dans ... secondes ...par......