LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
Épisode 3 :

Santé, genre, revenus : tous inégaux devant la vieillesse

45 min
À retrouver dans l'émission

Une nouvelle série, au point de rencontre de plusieurs disciplines, sociologie, anthropologie, démographie, économie et médecine sur un thème porteur d’avenir : vieillir. Ce soir, avec Emmanuelle Cambois, chercheure à l'Institut national d'études démographiques.

Crédits : © Hero Images - Getty

Troisième volet de notre série : «Vieillir », avec Emmanuelle Cambois, démographe. Le point de départ : le constat général, désormais bien connu, de l’augmentation de l’espérance de vie à la naissance, tout au long du XXe siècle, passant en France de 45 ans en 1900 à 79 ans en 2000. Depuis une trentaine d’années, son augmentation résulte principalement du recul de la mortalité chez les personnes âgées. Aujourd’hui et pour l’avenir la population sera nettement plus âgée que par le passé dans nos sociétés. Toutes nos sociétés ? On parlera ici des pays développés, surtout européens même  s'ils n’obtiennent pas tous les mêmes résultats. Au sein de ces populations, les différences apparaissent nettement selon le sexe, la condition sociale, le lieu de vie, ou les emplois occupés pendant la vie active…

Les hommes vivant moins longtemps que les femmes, on s’attendrait à les voir en moins bonne santé qu’elles. Or, on se rend compte (…) qu’elles cumulent plus d’années avec des maladies, des incapacités, que les hommes. De sorte qu’au cours de leur vie, elles passent plus de temps dans des situations compliquées, notamment de dépendance. (Emmanuelle Cambois)

On constate une double peine des ouvriers : non seulement ils ont une espérance de vie plus courte, mais ils passent aussi plus d’années en incapacité au cours de leur vie. (Emmanuelle Cambois)

Travaux d'extension de la ligne 12 du métro parisien, janvier 2018.
Travaux d'extension de la ligne 12 du métro parisien, janvier 2018. Crédits : © PHILIPPE LOPEZ - AFP

Au-delà des conditions de travail, le type de carrière qu'on va effectuer (carrière faite de promotions, ou on reste au même niveau tout au long de sa carrière), les carrières discontinues, hachées, peu qualifiées s'accompagnent de risques de mauvaise santé. Et quand on compare hommes et femmes, il s'avère que les femmes ont plus souvent ce type de carrières défavorables.  (Emmanuelle Cambois)

Musique diffusée pendant l'émission : « Le temps qui reste » de Serge Reggiani.

Revue population et avenir n°739 (téléchargement des articles payant).

Bibliographie

L'état de santé des travailleurs âgés

Retraite et société, n° 59 : L'état de santé des travailleurs âgésJean-Marie Robine et Emmanuelle CamboisCaisse nationale d'assurance vieillesse, La Documentation française, 2010

Intervenants
  • Directrice de recherche à l'Institut national d'études démographiques (INED) et membre de l'unité de recherche "Mortalité, santé, épidémiologie", dont elle est responsable depuis 2009.
L'équipe
Production
Réalisation
Avec la collaboration de
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......