LE DIRECT

Centenaire de Huysmans

1h
À retrouver dans l'émission

Mauvais genres Emission du 12 Mai 2007 Autour de Joris Karl Huysmans à l'occasion du centenaire de sa mort Avec : Philippe BARASCUD, qui prépare une biographie de Huysmans (Fayard) Jérome SOLAL, éditeur de "Gilles de Rais" de J.K. Huysmans, Mille et Une Nuits, 2007 Jean-Marie SEILLAN, auteur d'une thèse sur Huysmans: "L'Empire du fantasme", et éditeur de "Interviews" chez Honoré Champion et François ANGELIER, éditeur de "Les Foules de Lourdes", chez Jérome Millon Joris-Karl Huysmans est né à Paris en 1848, d'une famille hollandaise. Son amour de Paris, de ses trottoirs, sa fascination pour les prostituées, les ouvriers, les baraques foraines et tout ce qui constitue l'envers du décor du Paris de la deuxième moitié du 19ème siècle, va le rapprocher du naturalisme dans ses premiers textes des années 70: Marthe, Les Soeurs Vatard, Le Drageoir aux épices, et c'est tout naturellement qu'il fera partie des Soirées de Médan et du groupe rassemblé autour d'Emile Zola. Mais avec En Ménage (1881), il se démarque déjà nettement du naturalisme, dans cette analyse impressionniste de la psychologie d'un couple de garçon (un cocu et un célibataire) désabusés et pessimistes. Il réitère un an plus tard avec A Vau-l'eau, court récit sur la dérive amère d'un petit employé dont la vie monotone va à vau-l'eau. S'intéressant aux peintres indépendants et aux impressionnistes, il écrit L'Art moderne (1883), mais, c'est influencé par les oeuvres de Gustave Moreau, d'Odilon Redon et de Baudelaire qu'il publie en 1884: A Rebours, pierre de touche et manifeste de l'esthétisme décadent, dans lequel Des Esseintes, dandy aristocrate au coeur débordant de spleen et d'un profond mépris de l'humanité, se retire du monde, seul avec son ennui, ses fantasmes et "cette perversité diabolique qui s'ingère, au point de vue luxurieux, surtout dans les cervelles épuisées des gens." La fin d'A Rebours est une prière à Dieu, évocation des tourments spirituels de Huysmans, pour qui "toute oeuvre doit être satanique ou mystique". En 1891, il publie Là-bas, dans lequel Durtal, son double romanesque écrit un livre sur Gilles de Rais et participe à des messes noires. Pour ce roman qui entremèle des pratiques sataniques contemporaines avec celles du Moyen Age, Huysmans va rencontrer l'ex Abbé Boullan, qui avec sa cour d'illuminés célèbrait à Lyon des messes barbares. la vie de Huysmans se partage alors entre sa fascination pour l'Abbé Boullan et le groupe de Lyon, ses débauches bordélières et ses crises mystiques récurrentes. Il s'engagera alors sur le chemin de la conversion catholique à travers so double Durtal, en publiant En Route (1895), puis La Cathédrale (1898) et enfin L'Oblat (1903), dans lequel Durtal partage la vie des moines. Ses derniers écrits évoquent la vie d'une martyre hollandaise: Sainte Lydwine de Schiedam et le retable de Grunewald: Trois primitifs (1905). Il meurt le 12 Mai 1907. Un écrivain aux multiples facettes, romancier naturaliste, critique d'art défenseur de l'art moderne, créateur de la littérature décadente puis converti littéraire, "un forçat de la vie", figure majeure de la littérature fin-de-siècle. A l'occasion de ce centenaire, quelques livres de et sur Huysmans sont publiés. Oeuvres de J.K. HUYSMANS Trois églises. Trois primitifs. Editions de la Reconquête La Bièvre, Les Gobelins, Le Quartier Saint-Séverin, Editions de la Reconquête Gilles de Rais, édition établie par Jérome Solal, Mille et une nuits Nouvelles, présentation de Daniel Grojnowski, GF, Flammarion Sur HUYSMANS Patrice LOCMANT: J.K. Huysmans, le forçat de la vie, Editions Bartillat Nicolas MULOT: La Réversibilité, "le grand mystère de l'univers", Editions de Sombreval Bulletin de la Société J.K. Huysmans n° 99 Enfin pour tout savoir sur J.K. HUYSMANS, on pourra consulter avec profit deux sites internet www. huysmans.org site établi par le traducteur anglais de certains textes de Huysmans, Brendan King, qui contient une bibliographie, des critiques de l'époque et de nombreux textes de Huysmans www.société-huysmans-paris-sorbonne.fr le site officiel de la société J.K. HUYSMANS qui donne notamment la liste et les dates de toutes les manifestations organisées pour le centenaire de la mort de Huysmans

Intervenants
L'équipe

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......