LE DIRECT
Photo de Romy Schneider tirée du film inachevé "L'Enfer" (1964) de Henri-Georges Clouzot.

"L'Enfer" de Henri-Georges Clouzot : "L'histoire du cinéma se construit aussi sur des films fantômes"

1h
À retrouver dans l'émission

2010 |A l'occasion de la sortie en DVD du documentaire de Serge Bromberg sur le tournage de "L'Enfer" d'Henri-Georges Clouzot, "Mauvais Genres" revisite l'oeuvre du cinéaste en en suivant quelques fils rouges : la passion, la jalousie et la folie.

Photo de Romy Schneider tirée du film inachevé "L'Enfer" (1964) de Henri-Georges Clouzot.
Photo de Romy Schneider tirée du film inachevé "L'Enfer" (1964) de Henri-Georges Clouzot. Crédits : Film Company/Lobster/Archives du 7ème art - AFP

"Mauvais genre" rend hommage à Henri-Georges Clouzot de "L'assassin habite au 21" (1942) à "La prisonnière" (1968).

Écouter
59 min
"Mauvais genre" du 17/04/2010 autour de Henri-Georges Clouzot.

L'émission retrace le parcours cinématographique de Clouzot, de son travail de scénariste à celui de réalisateur. On retrouve dans ses films un univers noir dans lequel il plonge ses personnages.

Clouzot c'est un chirurgien célinien, il va vraiment chercher à l'intérieur des personnages. Clouzot c'est une sorte de test permanent, il met les personnages dans le gras du noir, dans la marre. [...] On est sur une thématique qui n'est plus du tout le Bien et le Mal, le Bien en soi ou le Mal extérieur. Il y a chez Clouzot cette certitude que la frontière qui sépare le Bien du Mal est interne à l'individu et donc elle est évidemment problématique, il y a alternance, il y a clignotement. D'où l'importance de cette fameuse séquence du "Corbeau" où cette lampe qui alterne - où est le Bien et où est le Mal - qui sert à qualifier dans le plan l'idée qu'on ne peut jamais statuer sur l'endroit du Bien et l'endroit du Mal. Jean-Baptiste Thoret

Quand on regarde le film "Les Diaboliques" on peut se poser la question, au fond les diaboliques, c'est qui ?

On est chez Clouzot, il n'y a pas de limites. On ne peut jamais statuer. Si on clôt, on n'est plus chez Clouzot. Jean-Baptiste Thoret

Au sujet de "L'Enfer" tourné en 1964 et qui est resté inachevé, "l'histoire du cinéma se construit aussi sur des films fantômes" nous rappelle Jean-Baptiste Thoret.

"L'Enfer", c'est comme si on développait une scène et on en fait un film entier. Philippe Rouyet

Chronique de C.Bier : la somme sur la pornostar Vanessa del Rio parue chez Tashen.

Bibliographie

DVD L'Enfer d'Henri Georges-Clouzot

L'EnferHenri-Georges ClouzotLobster Films, 2017

Intervenants
L'équipe

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......