LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
Antoine Guillot, Emil Ferris et François Angelier

Elle, ce qu'elle aime, c'est les monstres : rencontre avec Emil Ferris

59 min
À retrouver dans l'émission

Journal onirique d'une fillette.

Antoine Guillot, Emil Ferris et François Angelier
Antoine Guillot, Emil Ferris et François Angelier Crédits : Seham Boutata

Découverte à l'occasion de la parution, aux éditions Monsieur Toussaint Louverture, du premier tome de son extraordinaire série "Moi, ce que j'aime, c'est les monstres", la dessinatrice américaine Emil Ferris nous entraine, à la suite d'une enfant louve et de sa singulière famille, à la quête des mystères et des drames du Chicago populaire des années 60. Une fascinante découverte.

Avec la collaboration de notre traducteur : Xavier Combes

Moi, ce que j'aime, c'est les monstres, Emil Ferris
Moi, ce que j'aime, c'est les monstres, Emil Ferris Crédits : Monsieur Toussaint Louverture
Planche double (Emil Ferris)
Planche double (Emil Ferris) Crédits : Toussaint Louverture
Planche simple (Emil Ferris)
Planche simple (Emil Ferris) Crédits : Toussaint Louverture

Rencontre avec Emil Ferris au Festival America (20-23 sept à Vincennes) 

Elle présentera également son livre _s_amedi 29/09 à 14h à Formula Bula (Médiathèque Françoise Sagan)

Samedi 29 septembre - 14h00 Médiathèque Françoise Sagan 

Nos collaborateurs : Céline du Chéné, Antoine Guillot et Christophe Bier

La chronique de Céline du Chéné :

There is a beast inside of me
There is a beast inside of me Crédits : Juliette Drouar

Céline du Chéné reçoit dans l'Encyclopédie pratique des mauvais genres, l'artiste Juliette Drouar, créatrice de la manifestation "Des sexes et des femmes". A vivre du 2 au 10 octobre 2018 au 59 Rivoli, à Paris.

Vulva
Vulva Crédits : Juliette Drouar

Informations et réservation : Ici

La chronique de Christophe Bier : Pigalle People

Pigalle
Pigalle Crédits : Jane Evelyn Atwood

En 1978-1979, Jane Evelyn Atwood s’est immergée dans le Pigalle interlope du bas du boulevard de Clichy, arpentant les petites rues où tapinaient les transsexuelles. 100 francs la passe. Elle se lie d’amitié avec certaines, s’absorbe de leur quotidien, photographie des instants de mélancolie discrète. L'artiste américaine est résolument du côté des réprouvés.

Pigalle
Pigalle Crédits : Jane Evelyn Atwood

Pigalle People 1978-1979, de Jane Evelyn Atwood. Le bec en l’air, Marseille, 2018.

Couverture Pigalle
Couverture Pigalle Crédits : Jane Evelyn Atwood

Evénement à venir : Week-end Zappa à la Philharmonie de Paris

Bibliographie

Moi, ce que j'aime, c'est les monstres

Moi, ce que j'aime, c'est les monstresEmil FerrisMonsieur Toussaint Louverture, 2018

Intervenants
L'équipe
Production
Réalisation
Avec la collaboration de
Chronique
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......