LE DIRECT
Antoine Guillot, Etienne Robial et François Angelier

Festival d'Angoulême 2019 : Futuropolis, Richard Corben

1h01
À retrouver dans l'émission

Mauvais Genres s'invite aux expos du festival

Antoine Guillot, Etienne Robial et François Angelier
Antoine Guillot, Etienne Robial et François Angelier Crédits : Laurent Paulré

Mauvais Genres à Angoulême en ce samedi, à l'occasion de la 46ème édition du Festival international de la bande dessinée. Une édition qui met notamment à l'honneur Futuropolis et Richard Corben (Grand Prix du Festival en 2018), L'occasion pour nous de retracer, en compagnie d'Étienne Robial l'histoire mythique de "Futuro" et de s'immerger avec délices dans l'univers fangeux et parmi les formes musculeuses des mondes et des personnages du roi Corben. 

Avec nos collaborateurs Antoine Guillot, Céline du Chéné et Christophe Bier. 

Nos invités : Etienne Robial, graphiste, éditeur et fondateur de la maison Futuropolis et Stéphane Beaujean, directeur artistique du festival.

La chronique de Céline du Chéné : 

Achillee Millefeuille
Achillee Millefeuille Crédits : Nathalie Mondot

Céline du Chéné reçoit dans l'Encyclopédie pratique des mauvais genres Nathalie Mondot, artiste plasticienne et ethnobotaniste.  A découvrir sur www.nathalie-mondot.com et sur www.foretmedecine.com , site spécifiquement consacré aux promenades et ateliers que Nathalie Mondot organise autour des plantes. Plus d'informations sur ses prochaines balades au bois de Vincennes : https://www.facebook.com/nathalie.lanath

Faces et autres genres
Faces et autres genres Crédits : Nathalie Mondot

La chronique de Christophe Bier : Repp Le génie du bégaiement

Pierre Repp a bégayé sur les scènes de music-hall toute sa vie. Il était devenu une star télévisuelle, surgissant des coulisses pour s’emberlificoter dans les phrases et trébucher sur les mots. Il gagnait son assurance comique dans le chaos. Fasciné par cette figure discrète du spectacle, Nicolas Le Golvan mène son enquête, questionne ceux qui l’ont côtoyé, s’interroge sur le bégaiement et son propre travail d’écriture.

Pierre Repp : Bégayer, exister, écrire. Nicolas Le Golvan
Pierre Repp : Bégayer, exister, écrire. Nicolas Le Golvan Crédits : Sipayat

Pierre Repp – Bégayer, exister, écrire, de Nicolas Le Golvan, préface de Dany-Robert Dufour. Sipayat, Aniche, 2018.

Intervenants
L'équipe
Production
Réalisation
Avec la collaboration de
Chronique
À venir dans ... secondes ...par......