LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
Joseph Altairac à la Convention nationale française de science-fiction, Saint-Denis en juillet 2001

Hommage à Joseph Altairac : Fleur Hopkins, Guy Costes, Jean-Luc Rivera

58 min
À retrouver dans l'émission

Historien de la science-fiction contemporaine et encyclopédiste de l'imaginaire, érudit impénitent, chineur à l'œil d'aigle, Joseph Altairac nous a quitté subitement lundi 9 novembre à l'âge de 63 ans.

Joseph Altairac à la Convention nationale française de science-fiction, Saint-Denis en juillet 2001
Joseph Altairac à la Convention nationale française de science-fiction, Saint-Denis en juillet 2001 Crédits : Matthieu Walraet

Joseph Altairac laisse autant une œuvre à la richesse et à la variété inappréciable que le souvenir d'un ami passionné. 

Magnétisé par la figure de Jacques Bergier, les pistes ouvertes par Le Matin des magiciens et la revue Planète à laquelle il consacra une anthologie en deux volumes, promoteur, avec Michel Meurger, dans les années 80, du renouvellement des études lovecraftiennes, Joseph Altairac est l'auteur, en compagnie de Guy Costes, de deux sommes désormais classiques, Les Terres creuses (2006) et Rétrofictions - Encyclopédie de la conjecture rationnelle francophone (2018). Il s'inscrit dans une tradition française issu de Nodier et qu'illustrèrent Régis Messac, son maître Pierre Versins ou Jacques Goimard. 

Visuel couv. "Rétrofictions"
Visuel couv. "Rétrofictions"
Visuel couv.
Visuel couv.

Joseph Altairac fut, pendant plusieurs années, une des voix de "Mauvais Genres" et nous tenions, en compagnie de Fleur Hopkins, Guy Costes et Jean-Luc Rivera, à lui rendre hommage, émission qui nous permettra de réentendre sa voix évoquant Van Vogt, Planète, la réception de la SF en France ou sa conception de la recherche érudite.

Dans l'Encyclopédie pratique des Mauvais Genres

Céline du Chéné reçoit Bianca Bondi, artiste sud-africaine italienne qui travaille avec le sel. Elle a composé des paysages oniriques à base d’eau salée pour son exposition Still Waters qui se tient en ce moment au Parvis, centre d’art contemporain, à Tarbes. 

Still Waters, 2020, Site-specific installation, Parvis Centre d'art
Still Waters, 2020, Site-specific installation, Parvis Centre d'art Crédits : Courtesy of the artist ©Bianca Bondi ADAGP

A découvrir dès votre premier jour de déconfinement (la date de fin de l’exposition sera repoussée).  

Bloom (Spirits and spices), 2018
Bloom (Spirits and spices), 2018 Crédits : Courtesy of the artist ©Bianca Bondi ADAGP and Mor Charpentier

Bianca Bondi expose aussi actuellement au Luxembourg. Site perso et compte instagram : @binnekant 

La chronique de Christophe Bier

Le Rayon Mortel d’Erich von Stroheim

Exotisme colonial, espionnage et conjecture. Un légionnaire (Jean-Claude Pascal) et une aventurière (Gianna Maria Canale), le désert marocain et un rayon de la mort. Erich von Stroheim en commandant sous-marinier allemand mégalomane et déchu. Tout le charme désuet d’une série B franco-italienne des années 1950, menée tambour battant par l’impétueux Jean Devaivre.

Alerte au Sud (1953) de Jean Devaivre. DVD Lobster Films, collection "Retour de flamme". 

Visuel couv. DVD
Visuel couv. DVD
Intervenants
  • Organisateur des Rencontres de l’imaginaire de Sèvres, conférencier et vice-président du jury du Grand Prix de l'Imaginaire.
  • Chercheur en Histoire de l'art
  • Ecrivain
  • Artiste sud-africaine italienne qui compose des installations et des œuvres à partir d’eau salée. Sa démarche est tout à la fois scientifique, alchimique, magique et esthétique.
L'équipe
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......