LE DIRECT
Christophe Claro, 2002

"Hors du charnier natal" : rencontre avec Claro

1h
À retrouver dans l'émission

Ce soir, Mauvais genres s'affaire autour de Claro, à l'occasion notamment de la publication, aux Editions Inculte, de son nouvel ouvrage "Hors du charnier natal"

Christophe Claro, 2002
Christophe Claro, 2002 Crédits : ULF ANDERSEN / AURIMAGES / ULF ANDERSEN / AURIMAGES - AFP

Son blog se nomme "Le clavier cannibale" et il ne saurait être meilleure définition de l'homme et de ses activités : Christophe Claro, invité, ce soir, de Mauvais Genres, est de fait un ogre textuel, un cannibale littéraire à l'inextinguible appétit d'écrits et d'écriture ; en témoigne une bibliographie où se côtoient romans, traductions (dont Pynchon, Vollmann, etc.), édition (collection Lot 49 au Cherche-midi) et critique littéraire. Tout-écrit, comme il est des véhicules tout-terrain, Claro est ce soir à Mauvais genres pour Hors du charnier natal, roman paru chez Inculte où se mêle récit d'exploration et carnet de bord littéraire, et deux traductions, Animale Machine, d'Elena Sikelianos (Actes Sud) et La Maison des épreuves (l'Ogre).

Chroniques en second temps d'émission de l'exposition Golem ! au Musée d'Art et d'Histoire du Judaïsme, et de Lock groove comix, dernier titre paru de Jean-Christophe Menu chez Fluide Glacial.

Avec la collaboration, pour cette émission, de Céline du Chéné, Sixtine Audebert, Pacôme Thiellement et Christophe Bier

B I O G R A P H I E : "Hors du charnier natal", de Claro - Editions Inculte

Hors du charnier natal // Claro
Hors du charnier natal // Claro Crédits : Editions Inculte

« Un livre ! J’aurais juré autrefois que cet objet pouvait passer, ombre aidant, pour un piédestal. Mais c’est là bien entendu une vision tout juste digne d’un benêt. Un livre n’est rien de plus qu’une trappe, située quelque part en soi. C’est aujourd’hui Nikolaï que j’y jette, mais il n’est pas sûr que ce soit lui qui s’y brisera les reins. »

Ayant décidé d’écrire la biographie romancée d’un anthropologue russe – un certain Nikolaï Mikloukho-Maklaï (1846-1888) –, l’auteur retrace le parcours de cet aventurier qui s’exila volontairement en Nouvelle-Guinée et finit par faire l’objet d’un culte étrange, allant jusqu’à devenir une sorte de Kurz à la manière d’Au cœur des ténèbres de Conrad. Mais ce qui aurait pu donner lieu à un « petit bijou ciselé » prend vite avec Claro une autre tournure. L’entreprise littéraire vacille sous les heurts d’une voix soudain plus personnelle. Chaque élément de la vie de Mikloukho-Maklaï se double alors d’un règlement de comptes. Dès qu’il commence à prendre chair, à s’animer, l’auteur brise le processus d’incarnation pour livrer au lecteur, rageusement ou froidement, un récit parallèle, aussi intime que sujet à caution.

Biographie accidentée d’un misanthrope aux semelles de vent, Hors du charnier natal est à la fois un récit à double-fond et une confession rageuse. Entre l’auteur et son sujet, comme entre le marteau et l’enclume, l’écriture s’avance, têtue et coriace, prête à donner autant de coups qu’elle en reçoit. S’engageant dans le récit comme si c’était une partie de roulette russe, Claro lâche le mort pour le vif et retourne sans vergogne l’autofiction contre elle-même.

Claro est également le traducteur d'Animale Machine (Editions Actes Sud), de l'auteure grecque Eleni Sikelianos, et chroniqué par François Angelier ici ainsi que deLa Maison des Épreuves (Editions de l'Ogre), de Jason Hrivnak.

La chronique de Céline du Chéné

Alex Dirty von P. et Nawa Kitsune, Place des Cordes
Alex Dirty von P. et Nawa Kitsune, Place des Cordes Crédits : Stéphane Arnoux

Céline du Chéné reçoit dans l'Encyclopédie pratique des mauvais genres, Magali Croset-Calisto pour son essai "Bondage, théorie érotique des cordes et de l'attachement" publié aux éditions de la Musardine.

Bondage. Théorie érotique des cordes et de l'attachement // Magali Croset-Calisto
Bondage. Théorie érotique des cordes et de l'attachement // Magali Croset-Calisto Crédits : Editions La Musardine

Présentation de l'éditeur : Le bondage est un langage.

Qu’est-ce que le bondage ? D’où vient cette pratique dont les enjeux diffèrent selon les époques et les cultures ? Comment se décline-t-il aujourd’hui ? Qui sont les attacheurs et leurs atta­chés ? Que recherchent-ils dans l’art des cordes ? Autant de questions que la sexologue Magali Croset-­Calisto s’est posée à travers la mise en lumière d’une pratique érotique et artistique subversive en plein essor dans notre société. Bondage est un essai historique, littéraire, sexologique et esthétique consacré à « l’art des cordes ».

Au fil de ses interviews en clubs spécialisés, écoles d’appren­tissage ou soirées privées, Magali Croset-Calisto a analysé les enjeux de constriction puis de lâcher-prise qu’engage le bondage. À l’heure du monde sans fil, l’auteure démontre comment l’art des cordes vient relier les êtres entre eux. En cela, le bondage incarne une nouvelle forme 2.0 du langage dans laquelle la notion de jeu culmine.

Magali Croset-Calisto est sexologue clinicienne et psychologue. Titulaire d’un Doctorat en lettres modernes, elle est l’auteure de plusieurs ouvrages dédiés aux représentations de la sexualité dans notre société (Fragments d’un discours polyamoureux, Michalon ; SeXo : petit guide de sexologie et des pratiques sexuelles d’aujourd’hui, Maxima). Sa pratique clinique en cabinet de consultations ainsi que sa volonté d’utiliser son vécu personnel et ses créations comme terrain d’analyse font d’elle une théoricienne éclairée.

Pour en savoir plus :

Le site de Magali Croset-Calisto

Le site de Place des Cordes

Intervenants
L'équipe

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......