LE DIRECT

LUDWIG VAN ELLROY ! JAMES ELLROY ET LA MUSIQUE (QUAI DU POLAR 2014)

2h09
À retrouver dans l'émission

Par tradition,c'est au jazz que l'on confie le soin de traduire le climat et le "sense of drama" de la litterature noire, mélange d'eros poisseux et de frénésie soudaine, ardeur bluesy et bond dans la nuit. Ellroy, une fois de plus, brouille le jeu et casse la norme: le jazz,rien à faire, le rock,musique de puceaux boutonneux.

James Ellroy
James Ellroy Crédits : G. Michel - Radio France

A l'instar d'Alex Delarge, le héros melonné " d'Orange mécanique",Ellroy ne connait qu'un nom:Beethoven. A lui révélé par un de ses professeurs alors qu'il était adolescent, (TA-TA-TA-TA) ,la cinquième symphonie lui a révélé la drame humain, sa beauté tragique, sa force inéluctable. Ellroy lui est resté fidèle, de même qu'à la musique dite classique dont il a fait son pain quotidien, un sacrement qu'il reçoit dans son auditorium aux trois murs rouges, face à un mur tout de jeune vêtu par les disques de la firme Deutsche Gramophon. Lors du récent festival lyonnais "Quai du Polar", James Ellroy a évoqué pour nous, extraits à l'appui, son panthéon musical: l'Appasionata par Gilels, Shostakovich par Karajan, Bach par Mullova.Promenade musicale, certes, mais également longue évocation de son dernier livre "Extorsion" (Rivages),évocation cocasse et effrayante de Fred Otash, le tuyauteur salace et vicelard de "Confidential", la plus grande feuille à scandales américaine des années 50 et 60.

James Ellroy et François Angelier
James Ellroy et François Angelier Crédits : G. Michel - Radio France

Chroniques en second temps d'émission: "Créole Belle" de James Lee Burke (Rivages), "Des morts bien pires" de Francisco Gonzales Ledesma (Rivages),"Je suis le Libanais" de Giancarlo de Cataldo (Métailié) et de "l'épreuve de l'acide" d'Ernesto Mendoza (Métailié).

Et bouquet final, la sortie en DVD collector d'"Henry, portrait of a serial killer" de John McNaughton.

PLAYLIST ELLROY:

Ludwig van Beethoven/sonate Appasionata/Emil Gilels/coffret Brilliant

Wladimir Shostakovich/10e symphonie (1er et 3e mvt)/Karajan/DG

J.S. Bach/3e partita pour violon seul (prélude)/Viktoria Mullova/Onyx.

PLAYLIST LAURENT PAULRÉ :

Faire l'amour à plusieurs/Anne Sorel

World of peace must come/Stephen John Kallinich

B.O. de The Cartel par Amorpheus Androgynus

Intervenants
L'équipe
Production
Réalisation
Avec la collaboration de
À venir dans ... secondes ...par......