LE DIRECT

Quatre nuances encore plus sombres ! :Barbey d'Aurevilly, Ambrose Bierce, Kenneth Anger,Gary Dexter.

2h05
À retrouver dans l'émission

Après "l'ange du bizarre", le kitsch et le sublime wagnérien, Mauvais Genres complète ce soir sa trilogie noire avec :

Barbey d'Aurevilly dont Quarto/Gallimard publie une anthologie romanesque signée Judith Lyon Caen,ensemble qui d'"une vieille maitresse" aux "Diaboliques", permet d'apprécier dans ses plus intimes replis et ses plus torves abysses le dandysme pervers et la mystique acharnée de ce "Connétable des lettres".

Kenneth Anger: à l'heure où sort, bénédiction !, chez Tristram, l'authentique édition originale d'"Hollywood Babylone", nous nous devions de savourer ,pétales après pétales et à petites gorgées, ce classique du mauvais genres cinématographique américain.

Ambrose Bierce: connaissez vous la roulette américaine, celle qui se joue avec un révolver sans canon auquel il manque un barillet. Bierce en serait l'initiateur, maitre de l'humour et du conte noir, de l'anecdote fatal et de la novelette fantastique, Le Dilettante publie de lui ses "Fables de Zambri", monument inédit de l'absurde ,entre Mark Twain et Topor, avec une préface et une traduction signées Thierry Beauchamp.

Gary Dexter: journaliste et écrivain, auteur du "Souilleur de femmes d'Oxford" (le Dilettante) ,version trash-porn des enquêtes holmesiennes.

Et Simon Liberati pour son livre "113 études de litterature romantique" paru chez Flammarion

Avec la collaboration de Céline du Chéné, Jean Pierre Dionnet, Pacôme Thiellement et Jean Baptiste Thoret

Les musiques qui ont accompagné cette soirée:

-Breast strokes par les Flaming tunes

-8.am par le groupe Bona dish

-Le retour de la vierge de Nuremberg par Jack Berrocal

-Noise music par le groupe Sanmoi

-Plus putes que toutes les putes par le duo Orties

> Retrouvez « La Grande Table (2ème partie) » qui revient sur l’œuvre de Jules Barbey d’Aurevilly.

Intervenants
L'équipe
Production
Réalisation
Avec la collaboration de
À venir dans ... secondes ...par......