LE DIRECT
Jean-Luc Rivera, Alain Damasio et François Angelier

Rencontre avec Alain Damasio

1h
À retrouver dans l'émission

Les Furtifs ou la société de la traçabilité

Jean-Luc Rivera, Alain Damasio et François Angelier
Jean-Luc Rivera, Alain Damasio et François Angelier
Les furtifs, Alain Damasio
Les furtifs, Alain Damasio Crédits : La Volte

Quinze ans après La Horde du contrevent (La Volte), Alain Damasio nous revient avec Les Furtifs (La Volte) une dystopie chorale ébouriffante de virtuosité narrative et d'invention poétique, puissante tentative de donner à notre présent les moyens poétiques d'une pensée maquisarde et libertaire. Dans un monde mis en coupe réglé par les intérêts privés, un couple, elle, Sahar, adonnée à des activités pédagogiques, lui, Lorca, sociologue, est hanté par la disparition de leur fille. N’aurait-elle pas basculé dans le monde des furtifs, ces créatures insaisissables, véloces comme l'éclair et polymorphes. Entrer dans une unité spécialement entraînée pour les traquer sera le moyen pour Lorca de tenter de retrouver sa fillette, mais aussi d'entrer dans un monde de révélations bouleversantes. 

Nos collaborateurs : Céline du Chéné, Jean-Luc Rivera, Nicolas Martin et Christophe Bier  

La chronique de Céline du Chéné :

Otomo de Manuel
Otomo de Manuel Crédits : Funkographer

Céline du Chéné reçoit dans l'Encyclopédie pratique des mauvais genres, Otomo de Manuel, performeur, comédien et metteur en scène. Grand acteur de la scène fétiche, kinky et queer, il a créé avec son ancienne compagnie Materia Prima le Cabaret rouge à Maxéville, sur la friche le Totem. Aujourd'hui avec sa structure Ordinary Damage Movements (ODM), il continue à performer, jouer et questionner le corps.

Otomo de Manuel
Otomo de Manuel Crédits : Funkographer
Otomo de Manuel
Otomo de Manuel Crédits : Patrick Siboni

La chronique de Christophe Bier : La culture de masse toujours contre les peuples

Tel est le sous-titre de Divertis pour dominer 2 qui fait la démonstration des enjeux destructeur du visionnage boulimique des séries, de l’addiction aux jeux vidéo, de la pornographie banalisée, de l’invasion des musées par les marques. Ce livre s’inscrit dans une tradition de critique de l’aliénation, du spectacle et des modes de vie capitaliste.

Divertir pour dominer 2, dirigé par Cédric Biagini et Patrick  Marcolini
Divertir pour dominer 2, dirigé par Cédric Biagini et Patrick Marcolini Crédits : L'échappée

Divertir pour dominer 2 – La culture de masse toujours contre les peuples, dirigé par Cédric Biagini et Patrick Marcolini. Textes de Cédric Biagini, Patrick Marcolini, Sébastián Cortés, Séverine Denieul, Claire Siegel, Laurent Trémel, Mikaël Faujour, Thomas Rouvier, Valérie Arrault et Thierry Vandennieuwembrouck. L’Échapée, collection « Pour en finir avec », Paris, 2019.

Bibliographie

Intervenants
L'équipe
Production
Réalisation
Avec la collaboration de
Chronique
À venir dans ... secondes ...par......