LE DIRECT
"The Golden Glove", de Fatih Akin (2019)

Visions extralucides : Carine Bach, Patrice Verry

58 min
À retrouver dans l'émission

Plongée, ce soir, avec "Mauvais Genres", dans le catalogue et les nouveautés d'un certain nombre d'éditeurs vidéos qui, de révéler, restaurer et nous redonner à voir une foule de pépites noires, ont fait leur vocation.

"The Golden Glove", de Fatih Akin (2019)
"The Golden Glove", de Fatih Akin (2019) Crédits : Extralucid Films/2019 bombero international GmbH & Co. KG

Prisé des labels de "cinéma bis", Lucio Fulci est à l'honneur avec un giallo gore, L'Eventreur de New  York, sorti chez Ecstasy of Films, et l'édition récente d'un drame érotique, Le Miel du diable, chez Artus Films.

Site e The 'Ecstasy of Film: http://the-ecstasy-of-films.com/Grâce à nos invité(e)s Carine Bach et Patrice Verry, nous irons à la rencontre de Seizure (1974), le premier film d'Oliver Stone, de House on Sorority Row de Mark Rosman (1983) et du fort carné Golden Glove de Fatih Akin (2019). 

"Seizure", d'Oliver Stone (1974)
"Seizure", d'Oliver Stone (1974) Crédits : TVA Films

Si le label Le Chat qui fume nous offre ce mois un collector superbe de Possession d'Andrej Zulawski (1981), les passionnés d'Artus films proposent Les cent cavaliers (1964), une coulée galopante déchainée par Vittorio Cottafavi. Les très riches heures de la vidéo de genre, c'est ce soir, dans Mauvais Genres.
 

"Les cent cavaliers", de Vittorio Cottafavi (1964)
"Les cent cavaliers", de Vittorio Cottafavi (1964) Crédits : Artus Films

L'Encyclopédie des Mauvais Genres

Céline du Chéné reçoit ce soir Laurent Quenehen, commissaire du "Salon de la Mort II" qui se tient du 13 février au 14 mars 2021, à The Bridge, le nouvel espace de la galerie Christian Berst, à Paris. 

Yuichiro Ukaï, sans titre, 2012. encre et crayon de couleur sur papier, 38 x 54 cm et Marc Molk, Squelette de la Joie, 2020. acrylique sur carton toilé, diamètre 30 cm.
Yuichiro Ukaï, sans titre, 2012. encre et crayon de couleur sur papier, 38 x 54 cm et Marc Molk, Squelette de la Joie, 2020. acrylique sur carton toilé, diamètre 30 cm. Crédits : Yuichiro Ukaï / Mark Molk

Pour ce deuxième épisode, Laurent Quenehen rassemble 44 artistes issus des arts brut, contemporain et singulier, qui livrent leur propre vision de la mort. 

Ingrid Maillard, Réverbération avant la chute, 2020. Mine graphite sur papier Arches, 26 x 36 cm. et Malcolm Mc Kesson, sans titre (humble servant), circa 1985. Encre sur papier.
Ingrid Maillard, Réverbération avant la chute, 2020. Mine graphite sur papier Arches, 26 x 36 cm. et Malcolm Mc Kesson, sans titre (humble servant), circa 1985. Encre sur papier. Crédits : Ingrid Maillard - © galerie Sabine Bayasli/Malcolm Mc Kesson

A découvrir avant de retrouver SALO en juin, le 9e salon du dessin érotique dont Laurent Quénéhen est le commissaire.

La chronique de Christophe Bier

Prisé des labels de "cinéma bis", Lucio Fulci est à l'honneur avec un giallo gore, L'Eventreur de New  York, sorti chez Ecstasy of Films, et l'édition récente d'un drame érotique, Le Miel du diable, chez Artus Films.

.
.
Intervenants
  • Editrice de films de genre. Directrice de "Extralucid Films".
  • Editeur de films de genre. Co-dirige "Extralucid Films".
  • Artiste et commissaire d’expositions, notamment de SALO, le salon du dessin érotique depuis 2014 et du salon de la mort depuis 2020. Il a été le créateur et le directeur du centre d’art Les Salaisons de 2007 à 2015.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......