LE DIRECT
Ethiopian Soul and Groove: Ethiopian Urban Modern Music Vol. 1 (L'Arôme Productions, 2007)

1969-1975 : Les années folles d'Addis-Abeba

59 min
À retrouver dans l'émission

Retour dans le "Swinging Addis" des années 60 et 70. Après guerre, grâce à des instructeurs inspirés par les big bands américains, la musique éthiopienne accompagna la fin du régime impérial (1974) avant d’être démantelée sous le "Derg".

Ethiopian Soul and Groove: Ethiopian Urban Modern Music Vol. 1 (L'Arôme Productions, 2007)
Ethiopian Soul and Groove: Ethiopian Urban Modern Music Vol. 1 (L'Arôme Productions, 2007)

Métronomique trace le portrait d'Addis Abeba au tournant des années 70, capitale économique et artistique d'une Ethiopie alors emblématique d'une Afrique indépendante et non-alignée. Stars incontestées de ce "Swinging Addis" Mahmoud Ahmed, Alèmayèhu Eshèté ou Girma Bèyènè dont la renommée doit beaucoup à Francis Falceto, fondateur en 1996 de la collection de CDs « Ethiopiques » éditée par Buda Musique.

Notre histoire débute en 1969 quand un jeune homme de 24 ans, Amha Eshèté, crée sa propre maison de disques, au nez et à la barbe des autorités. Elle se termine 6 ans plus tard quand un lieutenant-colonel cruel et impitoyable s’empare du pouvoir.  Addis Abeba plonge alors dans la nuit, et pour longtemps.  

Dans cette histoire, on croisera un Empereur en fin de course, un chef d’orchestre arménien rescapé du génocide, l’Orchestre de la Police programmé dans les nights-clubs, une nonne au piano, et même un cireur de chaussures qui imite Elvis Presley !

Programmation musicale et archives

  • Archive INA : Henry de Monfreid. Entretiens avec Paul Guimard, 1956 (Les Grandes Heures INA/Radio France)
  • Musiciens ethiopiens inconnus : Tejbeit (compil. Passion-Sources, 1989) - fond sonore -
  • Menelik Westnatchew : Tchereqa (1973, Ethiopiques vol. 24)
  • Tiger Imperial Orchestra : Bati (2009) - fond sonore -
  • Archive INA : Discours de l’empereur Hailé Sélassié lors de la création de l’Organisation de l’Unité Africaine le 25 mai 1963 (Afrique : Une histoire sonore 1960-2000, RFI / INA)
  • Tlahoun Gèssèssè : Sema (Ethiopiques vol. 3)
  • Dalindeo : Leaving Lalibela (album Slavic Souls, 2016) - fond sonore - 
  • Alèmayehu Eshèté : Tèy gedyèleshem (1972, Ethiopiques vol. 3
  • Girma Bèyèné : Ené nègn bay manèsh (compil. More ethiopian soul and groove, 1969)
  • Mahmoud Ahmed: Tezeta (1975, Ere mela mela/Ethiopiques vol.7)
  • Mulatu Astatqé and His Ethiopian Quintet : Mascaram setaba - fond sonore - 
  • Mulatu Astatqé : Yèkèrmo sèw (1969, Ethiopiques vol. 4)
  • Guebrou Tsegue-Maryam : The homeless wanderer (Ethiopiques vol. 21)
  • Ayalew Mesfin : Hasabé (1973, compil. Ethiopian soul and groove - Ethiopian Urban Modern Music Vol. 1, 2007)
  • Archive INA : L’Empereur Hailé Sélassié est déposé (correspondance de Ralph Pinto, Inter-Actualités, 3/09/1974)
  • Seyfu Yohannes : Mèla mèla (1971, Ethiopiques vol. 1)
  • Mahmoud Ahmed : Ere melà melà (1975, Ethiopiques vol.7)

Playlist à emporter

En cliquant sur "Ajouter à"... vous pourrez récupérer tout ou partie  de la playlist de cette émission sur Spotify, Deezer ou Youtube

A écouter sur franceculture.fr

Mathieu Conquet recevait en mars 2018 dans l’émission Continent Musiques le groupe Arat Kilo, une formation française sous influence éthiopienne, à l'occasion de la sortie de leur album Visions of Selam, dans lequel se mêle le bambara, le créole et l'anglais, pour un voyage à travers le Continent Africain.

Bibliographie

L'équipe
Production
Réalisation
Avec la collaboration de

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......