LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
Les Sex Pistols déchirent un poster de leur premier single "Anarchy in the UK" paru en novembre 1976 chez EMI. Le 22 janvier 1977, la major annonce la fin de leur contrat. De g à d: Steve Jones, Johnny Rotten, Paul Cook et Glen Matlock

1976 : L’Angleterre et les sales gosses du punk

59 min
À retrouver dans l'émission

Métronomique propose un retour sur les quelques mois qui virent déferler la vague punk sur l’Angleterre pré-thatchérienne embourbée dans la crise.

Les Sex Pistols déchirent un poster de leur premier single "Anarchy in the UK" paru en novembre 1976 chez EMI. Le 22 janvier 1977, la major annonce la fin de leur contrat. De g à d: Steve Jones, Johnny Rotten, Paul Cook et Glen Matlock
Les Sex Pistols déchirent un poster de leur premier single "Anarchy in the UK" paru en novembre 1976 chez EMI. Le 22 janvier 1977, la major annonce la fin de leur contrat. De g à d: Steve Jones, Johnny Rotten, Paul Cook et Glen Matlock Crédits : UPI-AFP ARCHIVES - AFP

Importée des Etats-Unis où elle puise ses origines (Lou Reed, The Stooges, The New York Dolls, MC5…) la musique punk débarque sur l’ile par l’entremise de Malcom MacLaren, vendeur de fringues de Chelsea et business man ambitieux. Le groupe qu’il engendre, les Sex Pistols, provoque immédiatement l’indignation d’une partie de la société britannique choquée par la virulence de leur message, leur mode de vie chaotique ou leurs tenues vestimentaires excentriques. L’interview des Pistols à la télévision le 1er décembre 1976 ou leur happening bruyant lors du jubilé de la reine en juin 1977 forgent leur légende. A leur suite, les groupes anglais se multiplient, de The Clash à Buzzcocks, de X Ray Spex à The Damned… Le Punk devient le catalyseur de la révolte d’une jeunesse confrontée au chômage et l’exutoire d’une génération sans horizon.

Programmation musicale

  • Sex Pistols : My way (bande originale du film The Great Rock 'n' Roll Swindle, 1979)
  • X Ray Spex : Oh Bondage, Up yours! (album Germ free adolescent, 1978)
  • The Stooges : No fun (original John Cale mix, album The Stooges, 1969)
  • The New York Dolls : Personnality crisis (album New York Dolls, 1976)
  • The Clash : Garageland (album The Clash, 1977)
  • Sex Pistols : Anarchy in the UK (1976 pour le single, incorporé ensuite à l’album Never Mind The Bollocks, Here's the Sex Pistols sorti en 1977)
  • The Damned : New rose (album Damned damned damned, 1977)
  • The Maniacs : Chelsea 77 (45 tours Chelsea 77 / Ain't No Legend, 1977)
  • Bulldozer : J’suis punk (album J'suis Punk, 1978)
  • Sex Pistols : God save the queen (prise alternative, Sex Pistols boxed set, 2002)
  • The Clash : Police and thieves (album The Clash, 1977)
  • Dead Kennedys : Kill the poor (album Fresh Fruit for Rotting Vegetables, 1980)
  • Television : Elevation (Album Marquee moon, 1977)

Archives / vidéos

Bibliographie

  • Alvin Gibbs, Destroy, l’histoire définitive du punk (Camion Blanc, 2007)
  • Bruno Blum, Punk (Hors Collection Edition, 2007)
  • Gillian McCain, Legs McNeil, Please Kill Me – L’histoire non censurée du punk racontée par ses acteurs (Allia, 2006)

Playlist à emporter

En cliquant sur "Ajouter à"... vous pourrez récupérer la playlist de cette émission sur le service que vous préférez : Spotify, Deezer ou encore Youtube.[

L'équipe
Production
Réalisation
Avec la collaboration de
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......