LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
Arrêté en février 1984  près d'Hendaye, Bruno Sulak, 28 ans, comparaît devant la cour d'Assises du Tarn le 21 mars 1984 pour une attaque à main armée commise 6 ans plus tôt.

De l’attaque du train postal à Bruno Sulak : l’art de la cambriole

59 min
À retrouver dans l'émission

Évocation en musique de quelques flamboyants voleurs et monte-en-l’air du siècle dernier (rediffusion de l'émission du 14 janvier 2017)

Arrêté en février 1984  près d'Hendaye, Bruno Sulak, 28 ans, comparaît devant la cour d'Assises du Tarn le 21 mars 1984 pour une attaque à main armée commise 6 ans plus tôt.
Arrêté en février 1984 près d'Hendaye, Bruno Sulak, 28 ans, comparaît devant la cour d'Assises du Tarn le 21 mars 1984 pour une attaque à main armée commise 6 ans plus tôt. Crédits : GEORGES GOBET - AFP

Le 8 août 1963, comme sortis d’un western, quinze hommes stoppent en pleine campagne anglaise le train postal Glasgow-Londres qu’ils allègent de 128 sacs de billets usagés. En moins d’une heure et sans un seul coup de feu, 2,6 millions de livres s’envolent dont la plus grande partie ne sera jamais retrouvée.

Ronald Biggs, condamné pour l'attaque du train postal Glasgow-Londres en 1963, exhibe l'avis de recherche de la police britannique pour la promotion de son autobiograhie parue en 1994. Il meurt en 2013 à l'âge de 84 ans après 36 ans de cavale
Ronald Biggs, condamné pour l'attaque du train postal Glasgow-Londres en 1963, exhibe l'avis de recherche de la police britannique pour la promotion de son autobiograhie parue en 1994. Il meurt en 2013 à l'âge de 84 ans après 36 ans de cavale Crédits : AFP

Le 16 juillet 1976, c’est via les égouts et le percement, à la main, d’un tunnel de 8 mètres qu’une équipe dévalise la Société Générale de Nice. Les voleurs passent tout le week-end à œuvrer dans la salle des coffres et leur patron (présumé) Albert Spaggiari s’offre le luxe de remonter dîner à l’air libre le samedi soir. Seul un orage force la retraite de la bande qui a inscrit sur le mur : «Ni armes, ni violence et sans haine».

Non violent mais d’un panache et d’un charme fou, tel était Bruno Sulak qui s’improvise gentleman braqueur vers 1978. Un jour, il « visite » une bijouterie cannoise en descendant d’une Rolls en short de tennis, raquette sous le bras. Une autre fois, il dévalise une bijouterie parisienne le jour de la visite du chancelier Kohl dans la capitale, au nez et à la barbe des policiers déployés à proximité. Lorsqu’il était en cavale, Sulak aimait appeler Georges Moréas, le commissaire chargé de le rattraper, comme on l’entendra dans une des nombreuses archives qui émaillent cette émission…

Programmation musicale et archives

  • Archive INA : Après le casse de Nice, les épargnants écœurés (Inter actualités 20 juillet 1976)
  • Charles Aznavour: Au voleur - album Entre deux rêves (1967)
  • Michel Legrand : The go-between - BO du film "The Go-Between" de Joseph Losey (1971)
  • The Beatles : Please please me - album On Air . Live at the BBC Volume 2 (version enregistrée le 16 juillet 1963)
  • Archive INA: L'attaque du train postal Glasgow-Londres (Inter actualités 8 août 1963)
  • Les Parisiennes et Claude Bolling: Les voleurs du train postal - album Les Parisiennes et Claude Bolling (1966)
  • Archive INA : Bilan du raid contre le train postal. Correspondance à Londres de Jacques-Olivier Chattard (Inter actualités 9 août 1963)
  • Mountain : The Great Train Robbery - album Nantucket Sleighride (1971)
  • Sex Pistols : No one is innocent - album The Great Rock N Roll Swindle (1979)
  • Guido and Maurizio De Angelis feat. Susi and Guy: Goodbye My Friend - BO du film "Il cittadino si ribella" de Enzo G. Castellari (1974)
  • The Clash: Bankrobber (A-side, 1980) - album Compilation Super Black Market Clash (1993)
  • Chet Baker, Piero Umiliani (piano): Tensione - BO du film "Hold up à la milanaise" de Nanni Loy (1959)
  • Ronnie Bird : C’est un hold up - super 45 tours (1967)
  • Archive INA: L'étau se resserre sur Bruno Sulak (Inter actualités 25 février 1983)
  • Jacques Dutronc: Gentleman cambrioleur (45 tours, 1973)
  • Archive INA: extrait d'un entretien téléphonique entre le commissaire de police Georges Moréas et Bruno Sulak alors en cavale (La boucle ne fait pas l'oreille, France Inter 15 juillet 1988)
  • Michel Jonasz : 25 piges dont 5 au cachot - album Les années 80 commencent (1979)
  • Archive INA: Témoignage de Pauline Sulak, sœur de Bruno Sulak ("Dossier X en cavale", France Inter 3 janvier 1986)
  • Beyoncé : Hold Up - album Lemonade (2016)

Vidéo: la mort de Bruno Sulak, gentleman braqueur et champion de l'évasion

Condamné en 1984 à 9 ans de prison pour le hold-up d'un supermarché à Albi en 1978, il meurt un an plus tard après une chute fatale en tentant de s'évader de la prison de Fleury-Mérogis.

Bruno Sulak est mort. Il n'avait aucun ennemi. Il n'avait commis aucune violence. Il est mort parce qu'il n'était pas un salaud, parce qu'il ne voulait pas être le héros d'une tragédie. Jusqu'au dernier jour, il a refusé les armes qui l'auraient sans doute sauvé. Mais il ne les jugeait pas conformes à sa morale. Jusqu'au dernier instant, il a refusé le rictus de la violence, parce qu'il se savait un enfant, un joueur, un homme oiseau.(...) Tant que je vivrai, il ne cessera pas de me rappeler à l'ordre, il ne cessera pas de m'indiquer silencieusement le terrible désordre du monde. Tant que je vivrai, il n'en finira pas de mourir.

Michel Butel, L'Autre Journal, avril 1985

Playlist à emporter

En cliquant sur "Ajouter à"... vous pourrez récupérer tout ou partie de la playlist de cette émission sur Spotify, Deezer ou Youtube.

L'équipe
Production
Réalisation
Avec la collaboration de
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......