LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
Le crooner Al Bowlly (1898-1941), figure du British Dance Band en vogue dans les années 30

Londres, 1936 : Let’s dance, anyway !

59 min
À retrouver dans l'émission

Tandis que la Grande Dépression frappe les industries du Nord et du Pays de Galles, Londres connait une forte croissance tirant la société britannique vers l’ère des loisirs. Le music-hall passe de mode au profit du cinéma, de la radio et surtout de la danse…

Le crooner Al Bowlly (1898-1941), figure du British Dance Band en vogue dans les années 30
Le crooner Al Bowlly (1898-1941), figure du British Dance Band en vogue dans les années 30

A l’image d’une société écartelée entre le respect de ses traditions et l’envie de profiter de la paix retrouvée, le tout nouveau roi Edouard VIII préfère abdiquer le 11 décembre 1936 afin de convoler librement avec son nouvel amour, plutôt que d'assumer sa charge envers la nation.

Tandis que la Grande Dépression poursuit ses ravages parmi les industries minières ou textiles du Nord du pays, le mouvement des Suffragettes a permis aux femmes d’arracher le droit de voter à l'égal des hommes (1928).

Relativement épargnée par la crise économique, la population de Londres voit ses loisirs se multiplier : la radio (la BBC a été crée en 1922), le cinéma qui attire chaque semaine 20 millions de spectateurs, mais aussi la multiplication des grands orchestres de danse, des ballrooms et des nightclubs…

Programmation musicale

  • Jack Buchanan : Everything stops for tea (tiré du film Come Out of the Pantry, 1935)
  • Harry Roy and his Bat club boys : Pussy (My Girl’s Pussy) (1935)
  • Ray Noble et Al Bowlly : Guilty (1931) tiré de la compilation Somewhere Over the Rainbow - The Magic of Al Bowlly (2013)
  • Bert Ambrose Orchestra : I’m in the market for you (1930) tiré de la compilation Songs of depression (1998)
  • Gracie Fields : The clatter of the clogs (tiré de la comédie musicale Walk this way, 1931)
  • Sidney Torch : Hot dog (1936) extrait de la compilation Cinema organ / Vol. 1
  • Henry Hall and the BBC Dance Orchestra (avec Dean Donovan) : Radio times (Album Pennies from heaven, 1990)
  • Jay Wilbur and his band : Hold me tight I’m falling (1936) extrait de la compilation Tune in / With the dance bands/ orchestre de dance anglais 1934 - 1943 / Cd 5)
  • Jack Hylton : You’re the cream in my coffee (1928) tiré de la compilation Turn on the heat (2002)
  • Al Bowlly : Midnight the stars and you (1934) tiré de la compilation Somewhere Over the Rainbow - The Magic of Al Bowlly (2013)
  • Ray Noble and The New Mayfair Orchestra : Repeal the blues (1934) tiré de la compilation Drug songs 1917-1944 High and low (2000)
  • David Bowie : Suffragette city (Album The Rise and Fall of Ziggy Stardust, 1972)
  • Vera Lynn : We’ll meet again (1939) tiré de l’album We'll meet again (1994)
  • Lew Stone and his band (feat Sam Browne) : Cheek to cheek (1935)
Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Gérer mes choix

Archives et extraits de films

  • Extrait du film Le discours d’un roi (Tom Hooper, 2010)
  • Archive du 11 décembre 1936 : Discours d’abdication d’Edouard VIII (tiré de Great speeches of the 20th century, 1991)
  • Extrait du film Les Vestiges du jour (James Ivory, 1993)
  • Extrait du film My Fair Lady (George Cukor, 1964)
  • Extrait de la série télévisée Peaky Blinders (Steven Knight, 2013)
Jack Hylton et Patricia Kirkwood. Scène du film "Band Waggon" de Marcel Varnel  (1940)
Jack Hylton et Patricia Kirkwood. Scène du film "Band Waggon" de Marcel Varnel (1940) Crédits : Gainsborough Pictures / The Kobal Collection - AFP

Playlist à emporter

En cliquant sur "Ajouter à"... vous pourrez récupérer tout ou partie de la playlist de cette émission sur Spotify, Deezer ou Youtube.

L'équipe
Production
Réalisation
Avec la collaboration de
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......