LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

Rencontre avec l'architecte Henri Gaudin, Musée de l'Arles antique

59 min
À retrouver dans l'émission

Nous recevrons l'architecte Henri Gaudin à propos de son récent ouvrage Hors les murs . "Peindre, écrire, et construire ont rapiécé une vie" y écrit-il. Nous parlerons avec lui de l'espace qui échappe, de la géométrie euclidienne et de celle des fractales, du dessin et des funiculaires de perspectives.

Indications bibliographiques

Hors les murs , Henri Gaudin, Editions Nicolas Chaudin, 2012, 288 pages, 29,50 euros.

Considérations sur l'espace , Henri Gaudin, éditions du Rocher, 2003, 272 pages.

Seuil et d'ailleurs , Henri Gaudin, Imprimeur, 2003, 192 pages.

Seuil et d'ailleurs , Henri Gaudin, Demi-Cercle, Paris, 1992, 178 pages.

La Cabane et le labyrinthe , Henri Gaudin, Mardaga, Liège, 1984, 240 pages.


Etude pratique des plans de villes. Introduction à l'art de dessiner les plans d'aménagement et d'extension , Raymond Unwin, traduit de l'anglais par Henri Sellier, préface de Jean-Pierre Frey, Parenthèses, Marseille, 2012, 416 pages, 17 euros.

L'Etude pratique des plans de villes. Introduction à l'art de dessiner les plans d'aménagement et d'extension , Raymond Unwin, traduit de l'anglais par William Mooser, traduction revue et mise au point par Léon Jaussely, L'Equerre, 1981, 374 pages, plus sept plans pliés.

L'Etude pratique des plans de villes. Introduction à l'art de dessiner les plans d'aménagement et d'extension , (Town Planning in Practice , 1909), Raymond Unwin, traduit de l'anglais par William Mooser, traduction revue et mise au point par Léon Jaussely, Librairie centrale des Beaux-Arts, 1923, 444 pages, plus sept plans pliés.

Sir Raymond Unwin, Architect, Planner and Visionary , Frank Jackson, A. Zwemmer Ltd, London, Architects in perspective, 1985, 192 pages.


Garden Cities of To-Morrow , Ebenezer Howard (1898, 1902), edited with a preface by F.J. Osborn, introductory essay by Lewis Mumford, Faber and Faber, London, 1946, 168 pages.

Garden Cities of To-Morrow , Ebenezer Howard, edited with a preface by F.J. Osborn, introductory essay by Lewis Mumford, Faber and Faber, London (1946), rééd. paper covered, 1965, 168 pages.

Les Cités-jardins de demain , Ebenezer Howard (A Peaceful Path to Real Reform , 1898, puis Garden Cities of To-Morrow , 1902), Dunod, 1969, 126 pages.


Henri Sellier, urbaniste et réformateur social , Roger-Henri Guerrand et Christine Moissinac, La Découverte, 2005, 224 pages, 18 euros.

Une cité pour tous , Henri Sellier, Linteau, 1998, 272 pages.

La Banlieue oasis, Henri Sellier et les cités-jardins 1900-1940 , Katherine Burlen dir, Presses universitaires de Vincennes, 1987, 302 pages.


Les Cités-Jardins de la banlieue du nord-est parisien , Benoît Pouvreau, Marc Couronné, Marie-Françoise Laborde, Guillaume Gaudry, Moniteur, 2007, 144 pages, 35 euros.

Les Cités-Jardins de la banlieue du nord-est parisien , Benoît Pouvreau, Marc Couronné, Marie-Françoise Laborde, Guillaume Gaudry, Moniteur, 2007, 144 pages, 35 euros.

La Cité-Jardin, une histoire ancienne, une idée d'avenir , actes du colloque du Foyer Rémois (sept 2000) Cahiers de l'Apic n°3, Reims, 2002, 156 pages plus cédérom.

Cités-jardins, genèse et actualité d'une utopie , Ginette Baty-Tornikian dir Cahiers de l'Ipraus, 2001, 160 pages.

Un heureux moment dans la fabication du paysage de la banlieue, les cités-jardins , Ann Caroll Werquin et Alan Demangeon, supplément au Bulletin d'informations architecurales n°96, IFA, juin 1985, 16 pages.

Cités-jardins en Ile-de-France , Drae, 1985, 32 pages.

Les Cités-Jardins de la région d'Ile-de-France , Cahiers de l'Iaurif n°51, mai 1978, 32 pages.


Jean-Pierre Frey, Généalogie du mot “urbanisme”, in Urbanisme n° 304, janvier-février 1999.

Etudes sur les transformations de Paris , Eugène Hénard, Fascicule 1, Projet de prolongement de la rue de Rennes avec pont en X sur la Seine, Fascicule 2, Les alignements brisés, la question des fortifications et le boulevard de Grande-Ceinture, Fascicule 3, Les grands espaces libres, les parcs et jardins de Paris et de Londres, Fascicule 4, le Champ de Mars et la Galerie des machines, le parc des sports et les grands dirigeables, Fascicule 5, le percée du Palais-Royal, la nouvelle Grande Croisée de Paris, Fascicule 6, la circulation dans les villes modernes, l'automobilisme et les voies rayonnantes de Paris, Fascicule 7, la voiture et les passants, carrefours libres et carrefours à giration, Fascicule 8, les places publiques, la place de l'Opéra, les trois colonnes, Librairies-Imprimeries réunies, 1903-1909, huit fascicules, 336 pages.

Eugène Hénard and the Beginning of Urbanism in Paris, 1900-1914 , Peter W. Wolf, Ifhp-Cru, 1968, 118 pages.

Alle origini dell'urbanistica, la costruzione della metropoli , Eugène Hénard, a cura di Donatella Calabi e Marino Folin, Marsilio Editori, Padova, 1972, 240 pages.

Etudes sur les transformations de Paris , et autres écrits sur l'urbanisme, Eugène Hénard, présentation Jean-Louis Cohen, L'Equerre, 1982, 368 pages.

Les Premiers Urbanistes français et l’art urbain, 1900-1930 , Jean-Pierre Gaudin dir., École d’architecture Paris-Villemin, In extenso , n° 11, 1987.


Henri Raymond, portrait d'un sociologue. Vers une histoire architecturale de la société , conversation avec Jean-Pierre Frey, l'Harmattan, 2006, 274 pages, 23 euros.

Villes et architecture (Copenhague, 1949, L'Equerre, Paris, 1984), Steen Eiler Rasmussen, nouvelle édition avec un liminaire de Jean-Pierre Frey, Parenthèses, Marseille, 2008, 256 pages, 18 euros.

Le Jardin et la Maison arabes au Maroc , Jean Gallotti, avec 160 dessins d'Albert Laprade et 136 planches en héliogravure d'après le sphotographies de Lucien Vogel (1923), facsimilé avec une préface de Jean-Pierre Frey, Actes Sud, centre Jacques-Berque, 2008, 392 pages, 39 euros.

Recherches sur la typologie et les types architecturaux , actes de la table ronde internationale, Jean-Claude Croizé, Jean-Pierre Frey, Pierre Pinon, L'Harmattan, 1991, 368 pages.

Le Rôle social du patronat , Du paternalisme à l'urbanisme , Jean-Pierre Frey, L'Harmattan, 1995, 384 pages.

La Ville industrielle et ses urbanités, La distinction ouvriers/employés, Le Creusot 1870- 1930 , Pierre Mardaga, Bruxelles, 1986, 386 pages.

Calendrier

2103-3112 www.ladefense.fr Sur l'esplanade de La Défense, exposition de quinze objets proposés par les huit lauréats de la première biennale de création de mobilier urbain : Forme publique , initiée par le scénographe urbain Jean-Christophe Choblet.

2603-2106 www.ville-royan.fr A Royan, une exposition célèbre l'architecte Guillaume Gillet (1912-1987), Premier grand prix de Rome en 1946 et, petit-fils et fils d'académiciens, reçu lui-même sous la coupole en 1968. Il a donné son meilleur à la fin des années cinquante avec l'église Notre-Dame de Royan où il sera d'ailleurs inhumé (une réalisation en béton armé, hérissement assez rude de piliers en V conçu avec l'ingénieur Bernard Lafaille) puis le pavillon français de l'exposition de 1958 à Bruxelles, étudié avec René Sarger, ancien assistant de Lafaille. On lui doit aussi l'aéroport de Satolas, l'école de la magistrature de Bordeaux, des bâtiments plus utilitaires, comme le marché de Caen La Guérivière, plusieurs châteaux d'eau très élégants, en forme de champignon (on en trouve vers les Ulis), la passerelle métallique de la Bourse, qui franchit le bassin du Commerce du Havre. Il fut également l'auteur de dix maisons d'arrêt et surtout de Fleury-Mérogis et enfin de l'agrandissement de celle de Fresnes. On lui doit également quelques églises, à Soissons, à Vieux-Condé, à Champfleury près d'Avignon, plusieurs grands ensembles ou Zup, totalisant des centaines de logements et à Lille, le complexe du Nouveau Siècle. Enfin à Paris, assez controversé, l'hôtel et palais des congrès de la porte Maillot. Guillaume Gillet, architecte des trente glorieuses . Musée de Royan, 31, avenue de Paris, 17200 Royan.

1004-2907 www.carnavalet.paris.fr Au musée Carnavalet, une exposition consacrée au photographe Eugène Atget, qui photographiait le vieux Paris alors que les travaux du baron Haussmann en emportait des pans entiers. Eugène Atget, Paris , Musée Carnavalet, 2, rue de Sévigné, 75003 Paris.

1004-1606 www.mav-npdc.com A Lille, exposition Le stade, miroir de la ville . Alors que sort de terre le Grand Stade Lille Métropole, dessiné par les architectes Valode et Pistre, il s'agit de montrer la genèse d’une génération d’équipements sportifs apparus il y a une vingtaine d’années, à travers une vingtaine de projets. Maison de l'architecture et de la ville, place François-Mitterrand (sous le viaduc Le Corbusier), 59777 Lille.

1104-2505 www.wienerstaedtische.co.at A Vienne, dans la Ringturm, une exposition présente l'histoire de l'architecture et de l'urbanisme ukrainiens depuis la fin du XIX° siècle. On y découvrira les grands édifices, théâtres, opéras, gares, magasins caractéristiques du tournant du siècle, et les édifices modernistes de l'époque soviétique, comme la clinique de l'architecte Pragois Jaroslav Fragner (1898-1967), réalisée en 1925 à Mukatschewe, et la célèbre place formée à Kharkov par les immeubles du Gosprom (la Maison de l'industrie d'Etat), construite dans un style constructiviste dans la seconde moitié des années vingt par Sergei Serafimov (1878-1939), Samuel Kravets (1891-1966) et Mark Felger (1881-1962), et l'ingénieur Pavel Rottert (1880-1954) qui sera ensuite l'un des responsables du métro de Moscou. Cette réalisation, longtemps la plus importante de l'ancien Union soviétique, a servi de symbole de la modernité socialiste dans des films célèbres, comme la Ligne générale de Sergueï Eisenstein (1929) et les Trois chants sur Lénine de Dziga Vertov (1934). Ukraine, Städte, Regionen, Spuren, Eine architektonische Reise ans Ende des Neunzehnte Jahrhunderts , Ringturm, Schottenring 30, à Vienne.

1204-3108 www.pavillon-arsenal.com A Paris, au Pavillon de l'Arsenal, une exposition Re-Architecture qui tourne autour du recyclage et du réemploi des matériaux. Le Pavillon a souhaité donner la parole à une nouvelle génération d’agences, de collectifs et d'associations d’architectes européens qui "questionnent la pérennité des matériaux et s’engagent à économiser ce qui n’est pas renouvelable et à recycler tout ce qui peut l’être". On y trouvera les travaux de quinze équipes : Andrés Jaque Architects / Atelier d’Architecture Autogérée / Assemble / Bruit du frigo / Collectif Etc / Coloco / DUS Architects / Ecosistema Urbano / Exyzt / MUF architecture/art / Practice Architecture / Raumlabor / Rotor / ZUS [Zones Urbaines Sensibles] / 1024 architecture. Re-Architecture : re-cycler, ré-utiliser, ré-investir, re-construire, nouvelles fabriques de la ville européenne . Pavillon de l'Arsenal, 21, boulevard Morland, 75004 Paris.

Lecture

Marcel Jouhandeau, Elise architecte , suivi de L'Incroyable Journée , Grasset, 1951.

Musiques

Pavane pour une infante défunte , de Maurice Ravel, composée en 1899 pour la princesse de Polignac, version pour piano, interprétée par Ravel lui-même.

Pavane pour une infante défunte , de Maurice Ravel, composée en 1899 pour la princesse de Polignac, orchestre symphonique de Boston sous la direction de Seiji Ozawa, enregistré au Symphony Hall de Boston en octobre 1974. Ou bien version orchestrale dirigée par l'Orchestre philharmonique de New York dirigé en 1993 par Pierre Boulez.

Intervenants
L'équipe
Production
Réalisation
Avec la collaboration de
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......