LE DIRECT

Rencontre avec l'architecte Yves Lion, L'étranger dans la ville

59 min
À retrouver dans l'émission

Nous recevrons l'architecte et urbaniste Yves Lion, animateur de l'une des équipes du Grand Paris, pour imaginer que l'on peut attendre du projet de loi annoncé par le président de la République lors de son intervention télévisée quand à un relèvement de 30% des droits à construire. Plusieurs architectes, en effet (dont il était) avaient appelé à un desserrement des normes qu'ils jugeaient trop nombreuses. Ceci pour favoriser un enrichissement, une densification et une évolution des tissus urbains, notamment ceux de la banlieue pavillonnaire, qui semblent figés dans une sorte d'inertie (de presque un siècle déjà pour certains d'entre eux).

Puis, avec Thierry Paquot, nous recevrons l'américaniste François Durpaire et le philosophe Alain Brossat pour parler de la place de l'étranger dans la ville.

Indications bibliographiques

Jean Tschumi, architecture échelle grandeur , Jacques Gubler, Archives de la construction moderne, Presses polytechniques universitaires romandes, 2008, Lausanne, 176 pages.

Bernard Zehrfuss , Christine Desmoulins, InFolio, Genève, 2008, 192 pages, 20 euros.

Habiter en étranger. Lieux, mouvements, frontières , Christine Delory-Momberger et Jean-Jacques Schaller dir., Le sujet dans la cité , n°2, octobre 2011, Editions Téraèdre, 280 pages, 22 euros.

Le Sujet dans la cité , Christine Delory-Momberger et Christophe Niewiadomski dir., Le sujet dans la cité , n°2, novembre 2010, Editions Téraèdre, 236 pages, 22 euros.

Nous sommes tous la France! Essai sur la nouvelle identité française , François Durpaire, Philippe Rey, 2012, 144 pages, 15 euros.

François Durpaire, historien, professeur à l'université de Cergy, auteur d'une biographie de Barak Obama (2007) et président du Mouvement pluricitoyen.

Agenda

0102-2902 Une nouvelle galerie spécialisée dans le design ouvre à Paris dans la rue de Seine, qui va finir par n'être plus qu'une grande brocante de luxe. Première exposition : Premier design français. La jeune génération 50' . Galerie Pascal Cuisinier, 13, rue de Seine, 75006 Paris.

1611-2406 www.histoire-immigration.fr Dans l'ancien palais colonial de la Porte dorée, à Paris, une exposition J'ai deux amours présente les collections d'art contemporain de la Cité nationale de l'histoire de l'immigration. Cité nationale de l'histoire de l'immigration, Palais de la Porte Dorée, 293, avenue Daumesnil, 75012 Paris.

1801-2503 www.mep-fr.org Jusqu'à la fin mars, la photographe de mode Dominique Issermann expose à la Maison européenne de la photographie trente-trois grands tirages en noir et blanc, de clichés réalisés en trois jours qu'elle a passés dans le bâtiment en compagnie de Lætitia Casta. Trente-trois photographies qui entendent confronter la rugosité de la pierre (du gneiss bleuté disposé en strates horizontales) et la douceur de la peau blanche et laiteuse du mannequin. Un album paraît aux éditions Xavier Barral.

Les thermes de Vals de l'architecte suisse Peter Zumthor ont souvent été photographiés et très bien, particulièrement par Hélène Binet, mais aussi par Christian Richters, Yves Leresche ou Thibaut Cuisset; ils ont donné lieu à des campagnes publicitaires (comme pour la marque italienne iBlues, en 2000). Une série de photographies à caractère délicatement érotique avait été réalisée il y a quelques années, pour une quinzaine de pages du magazine américain Vogue , pour présenter des maillots de bains. Les clichés (en couleurs) étaient du photographe suisse Raymond Meier.

Lætitia Casta , Dominique Issermann, Maison européenne de la Photographie, 5/7, rue de Fourcy, 75004 Paris.

Lætitia Casta , Dominique Issermann, Xavier Barral, 2012, 72 pages, 58 euros.

Lecture

Albert Londres, Tokyo l'étrange capitale , article paru dans l'Excelsior le 3 avril 1922, repris dans le recueil Au Japon , éditons Arléa, 2010.

Musique

Joséphine Baker, J'ai deux amours .

Alain Souchon, C'est déjà ça , 1993

Intervenants
L'équipe
Production
Réalisation
Avec la collaboration de
À venir dans ... secondes ...par......