LE DIRECT

Alimentation : où allons-nous ?

1h

Fast-food végan à Paris
Fast-food végan à Paris Crédits : M. Garrigou-Lagrange - Radio France
Texas burger
Texas burger Crédits : Radio France

Nous dépensons 15 % de nos revenus en moyenne à nous nourrir, ce qui est historiquement peu. Mais la place des aliments dans notre budget n’est pas la seule évolution dans notre rapport à la nourriture. De plus en plus, la manière dont on mange s’individualise et chacun souhaite un repas sur mesure : sans gluten, végétarien, vegane ou même flexitarien.

La place de la nourriture transformée dans notre alimentation a également évolué. Alors que le contexte général est à la crainte autour des OGM, de la viande plusieurs fois remballée et réexpédiée dans les supermarchés et les chaînes de restaurant, nous nous demandons si nous pouvons faire confiance aux agriculteurs et aux industriels qui nous fournissent. Mais peut-être sommes-nous aussi victimes d’une nostalgie pour un âge d’or de produits totalement naturels qui n’a jamais existé ?

Claude Fischler ; Céline Laisney ; Pierre Feillet
Claude Fischler ; Céline Laisney ; Pierre Feillet Crédits : JC Francis - Radio France

Avec : Céline Laisney, fondatrice d'AlimAvenir, experte en veille sur l'alimentation ; Pierre Feillet, directeur de recherche honoraire à l'Inra, auteur de "Quel futur pour notre alimentation ?" (Quae) et Claude Fischler, directeur de recherche au CNRS, spécialiste des comportements alimentaires.

Insert téléphonique avec Pierre Hinard , éleveur, auteur de "Omerta sur la viande..."

Site AlimAvenir :

http://www.alimavenir.com/


Commentaires reçus sur le site de l'émission :

"je ne peux pas croire un instant que le protagoniste parlant du gluten ne connaisse pas par exemple les travaux d'Alessio Fasano à Stanford sur la toxicité du gluten... que l'on connaît même assez en détail. Pour moi cet homme est un menteur, tout simplement. Je ne suis ni pour ni contre le gluten, mais la biologie n'a rien à vendre, elle dit... l'inverse ! Voir à propos de ce que l'on appelle la "sensibilité au gluten non coeliaque" et qui est abordée chaque année en congrès mondial, car le problème est très important. J'ai écrit un livre là dessus tout récemment, complété par 2 articles sur mon site up to date. J'ai été invité à parler de ce sujet aux entretiens de l'hôpital Tenon le 11 octobredernier. Les quelque 350 professionnels de santé présents ont été abasourdis. Les preuves sont dans la grande base de données MEDLINE. Je n'ai rien inventé..."

Bernadette a envoyé un message :

"je suis étonnée: il n'y a pas d'études sérieuses? Monsieur Feillet neconnait-il pas par ex. les travaux de Séralini ("Tous cobayes")?"

Leroy a envoyé un message :

"Bonjour,je vous écris pour réagir à l'emission de cette après-midi. il me semble que les reflexions de M Fischler sur les sujets du gluten, des OGM et de l'agro-industrie sont remplies de certitudes ne laissant aucune place aux analyses alternatives. Ces constats sont simplistes et orientés... Sur les OGM , si le titre de l'émission devait avoir du sens ,la première question à poser se porterait sur les besoins: avons nous actuellement dans nos modes de vie besoin de produire des OGM pour nous nourrir ? si oui, alors la questions des risques se pose. L'agro-bizness, elle, a des besoins, des besoins de profits: pas un mots dans l'émission alors que cette "variable" mobilise lobbying, choix politique et conformisme intellectuel . Et pour finir l'honorable M Fischler nous assène cette fatalité : l'agro-industrie sera notre unique avenir gustatif... faisantl'impasse sur toute la diversité des créations singulières de circuit alternatif pouvant porter du sens à nos actions , et dieux sait que nous en avons besoin à notre époque .merci de m'avoir lu."


L'équipe
Chronique
Production
Réalisation
Avec la collaboration de
À venir dans ... secondes ...par......