LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

Selfie

2 min
À retrouver dans l'émission

Pour finir l’année, voici le mot de l’année : le « Selfie ».

Il vient de faire son entrée dans l’illustre « Oxford English dictionary ».

« Selfie » est une déclinaison du terme anglais « self » qui signifie « soi ».

Il désigne un autoportrait photographique réalisé avec un appareil numérique ou un téléphone mobile aux fins d’être téléchargé sur les réseaux dits sociaux.

Généralement pris sur le vif, ce type de cliché est réalisé à bras portant.

Celui qui a fait le plus parler récemment fut pris lors de la cérémonie d'hommage à Nelson Mandela, à Soweto.

Un photographe de l’AFP a pris sur le vif la chef du gouvernement danois en train de se prendre en photo avec Barack Obama et David Cameron. Tous trois semblaient fort se réjouir de l’aventure, tandis que Michèle Obama, que l’on voit assise légèrement à l’écart, paraissait ne pas vraiment l’apprécier.

Autre grande adepte du « selfie » :

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.
Gérer mes choix

— Nadine Morano (@nadinemorano) <a href="https://twitter.com/nadinemorano/status/398188202961682432?ref_src=twsrc^tfw">November 6, 2013 .

Elle le décline régulièrement sous toutes ses formes : en vacances, dans une chapellerie de Nancy, dans la forêt, dans son jardin, en déplacement…

Ses autoportraits sont le plus souvent accompagnés de commentaires explicatifs. Du genre : “Un dernier rayon de soleil. Minuit est passé ” !

Le selfie acrobatique d'Antoine Mercier à son poste de présentateur de la mi-journée
Le selfie acrobatique d'Antoine Mercier à son poste de présentateur de la mi-journée Crédits : Antoine Mercier - Radio France

Cette année, ce fut une véritable explosion : au cours des douze derniers mois, «l’usage du terme a augmenté de 17 000%» sur Internet. Et l’on évalue à 56 millions le nombre de clichés partagés sur Instagram,

Que cherche-t-on en postant ainsi notre autoportrait à tout bout de champ sur les réseaux sociaux ?

En première analyse, le « selfie » semble n’être que le triste reflet d’une société obsédée par son apparence.

Le journaliste québécois Fabien Deglise lui a trouvé un équivalent français.

Il propose de traduire « selfie » par « ego-portrait » .

Mais ce « tout-à-l’ego » n’est dénué de second degré.

Si certains s’immortalisent devant des bibliothèques pleines de livres pour se donner l’air intelligent, d’autres préfèrent des angles moins flatteurs, comme de se photographier vu d’en bas, en contre-plongée.

Il s’agit donc moins de narcissisme que de quête de reconnaissance.

Il suffisait à Narcisse de contempler son image. Il ne s’intéressait qu’à son miroir. Il ne serait sans doute pas venu à l’idée d’ouvrir un compte tweeter.

Or, quand on poste un « selfie », on attend des commentaires, ou plus précisément des «likes », c’est-à-dire des retours.

L’image envoyée n’est pas vue comme un sujet d’intimité mais comme une forme d’affirmation de soi.

Nous recherchons l’approbation de nos contemporains que nous ne trouvons sans doute plus dans notre vie privée ou professionnelle.

Notre moi en manque de soi.

Bonne année quand même et « enjoy yourself ».

Je vous souhaite surtout de « liker » 2014.

L'équipe
Production
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......