LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

La morue n’est jamais trop belle

29 min
À retrouver dans l'émission

**
<source type="image/webp" srcset="/img/_default.png"data-dejavu-srcset="https://cdn.radiofrance.fr/s3/cruiser-production/2015/11/bbc68ad7-8167-11e5-8e9e-005056a87c89/838_01.webp"class="dejavu"><img src="/img/_default.png" alt="Dans les mailles du filet" class="dejavu portrait" data-dejavu-src="https://cdn.radiofrance.fr/s3/cruiser-production/2015/11/bbc68ad7-8167-11e5-8e9e-005056a87c89/838_01.jpg" width="533" height="800"/>
Dans les mailles du filet Crédits : Musée de la Marine

                                                                                                            <em itemprop="copyrightHolder">Radio France</em></span></figcaption></figure> **   

A l’occasion de l’exposition du musée national de La Marine : " Dans les mailles du filet " (7 octobre 2015 - 26 juin 2016), l'académicien de la morue Filipé Alves et l'écrivain gastronome Mario de Castro en chantent les louanges.
La morue est un poisson miraculeux, frais il est ce cabillaud à la chair délicieusement translucide et sans arrête qui s'affiche sur les cartes des restaurants. D'abord séchée par les vikings stockfisch chère aux génois et aux vénitiens en passant par Lisbonne Salée la morue a conquis le monde. Pas de grandes découvertes sans poisson dans les cales des grands navigateurs. Les bancs de Terre-Neuves furent pendant des siècles une mine de manne inépuisable. Les découvreurs et premiers Terre Neuvas furent sans doute les basques, vers l'an mille La morue est devenue le plat national portugais c'était le poisson idéal d'un pays catholique respectueux du Carême.

Dans les mailles du filet, c'est dans un premier temps, l’histoire de la Grande pêche, la pêche lointaine à la morue, dans les eaux de Terre-Neuve, du Labrador, de l’Islande et du Groenland : cinq siècles d'une incroyable aventure technique, économique et humaine pour exploiter une ressource longtemps apparue comme une manne intarissable. C’est l’histoire de milliers de marins partis chaque année dans des conditions difficiles et périlleuses qui inspire, à partir de la fin du XIXème siècle, de nombreux artistes, écrivains, illustrateurs, cinéastes, dont seront présentées les œuvres.

Cette « Grande pêche » si lucrative pendant des siècles a fait oublier qu’aucune ressource n’est inépuisable. L’histoire de la pêche morutière à Terre-Neuve, par ce qu’elle a d’exemplaire, nous invite à réfléchir aux conséquences d’une mauvaise gestion des mers.

Dans un second temps, cette exposition donnera la parole à de nombreux acteurs du débat : scientifiques, décideurs, pêcheurs, armateurs ainsi que les associations engagées dans la défense de l'environnement et de la biodiversité. Les visiteurs pourront interagir avec ces différents acteurs par le biais de dispositifs multimédia innovants et leur poser des questions d’actualité : la pêche en eau profonde, les rejets, l’aquaculture, l’avenir de la pêche et des pêcheurs… Mais parce qu’ils sont également consommateurs, les visiteurs se verront proposer des outils pour mieux consommer et de façon « responsable/durable ». La mer est l’avenir de notre planète et la gestion des ressources marines est un enjeu majeur, une question aujourd’hui essentielle. Plusieurs personnalités, Isabelle Autissier (présidente du WWF France), Erik Orsenna (écrivain et membre de l’Académie française), Gilles Bœuf (président du Museum national d’Histoire Naturelle) le rappelleront avec conviction. (dossier presse exposition)

Musée Nl de la Marine
Musée Nl de la Marine Crédits : Radio France
Musée Nl de la Marine
Musée Nl de la Marine Crédits : Radio France
Intervenants
L'équipe
Production
Réalisation
Avec la collaboration de
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......