LE DIRECT
A quoi sert la géographie ?
Épisode 4 :

De la géographie à la géopolitique, comprendre la complexité du monde

58 min
À retrouver dans l'émission

Quatrième et dernier temps de notre série qui pose la question, vaste et passionnante, « À quoi sert la géographie ? ». Aujourd'hui, Nos géographies discute l'apport de cette discipline foisonnante aux questions géopolitiques.

Le siège des Nations-Unies (ONU) à New-York (Etats-Unis).
Le siège des Nations-Unies (ONU) à New-York (Etats-Unis). Crédits : © Joseph Sohm / Visions of America / Coll. Corbis - Getty

Dans Nos Géographies, suite et fin de la série « À quoi sert la géographie ? ». Après la création des continents et des océans, les conventions et actualité de la cartographie et les mots de la géographie, fortement marqués par le contexte social, nous parlons aujourd'hui des liens étroits de la géographie avec les grands enjeux internationaux.

Les enjeux internationaux ont beaucoup évolué dans un monde désormais connu et exploré de part en part, surinformé et non seulement cartographié dans ses moindres recoins mais partout « géolocalisable », une opération banale, à la portée de tous. C’est justement là que se situe le champ des recherches, avec l’examen des nouveaux rapports de force d’une région à l’autre, induits par des technologies surpuissantes. Et face aux défis majeurs, ignorés des siècles précédents que sont le réchauffement climatique et le cyberespace.

Avec Béatrice Giblin, directrice de la revue Hérodote, professeure émérite de l’Institut Français de Géopolitique (Université Paris 8), Kevin Limonier, maître de conférences en géographie et en études slaves à l’Institut Français de Géopolitique (Université Paris 8) et directeur adjoint du centre de recherches GEODE et Perrine Michon, géographe, maîtresse de conférences à l’Université Paris-Est Créteil et chargée de mission pour l'Académie des sciences morales et politiques.

La géopolitique, c'est de la géographie. Le problème réside dans la manière dont la géographie est enseignée à l'université, coupée du politique. Ce qui est important (en géographie, ndlr), c'est de prendre en compte ce qui fait la vie même – au fond, les rapports de force. On l’observe tout le temps, tous les jours et à tous les niveaux d'analyse. Béatrice Giblin

La géographie, ça sert, d’abord, à faire la guerre ? 

Cette phrase fait référence au titre d’un livre d’Yves Lacoste, géographe français, paru en 1976 aux Éditions Maspero, réédité aux Éditions de La Découverte.

La manière dont je perçois cette phrase, c'est surtout le fait qu’Yves Lacoste ait mis le doigt sur quelque chose de très important. La géographie, c'est d'abord un ensemble de savoirs et de méthodologies qui sont centrales à l’exercice du pouvoir, en terme de développement de stratégies territoriales, de contrôle, etc. Je pense que l’auteur a été assez incompris sur ce sujet. Quand on dit que la géographie est centrale à l'exercice du pouvoir sur le territoire, cela veut dire aussi que le savoir géographique permet de remettre en question ces stratégies de domination sur les territoires et que, les méthodes géopolitiques, qui s’inscrivent dans la géographie ont une dimension émancipatrice. Kévin Limonier

Yves Lacoste n'a jamais eu peur, ni de réfléchir à la guerre, ni de réfléchir au pouvoir. Le rapport des géographes au pouvoir est une question majeure. L’expression "la géographie, sert d'abord à faire la guerre" fait référence à une époque où les géographes, qui sont aussi des cartographes sous les différentes monarchies, sont des conseillers des princes dans la conquête de territoires. Lacoste n'a jamais dit que ça ne servait qu'à faire la guerre. J’ai d’ailleurs terminé la présentation de ma thèse en rappelant que la géographie pouvait aussi servir à faire la paix. Béatrice Giblin

Il me semble que la géographie sert d'abord à comprendre les interrelations qui se jouent aux différentes échelles de temps et d'espace. Elle sert à comprendre les interrelations des hommes avec leur environnement d'ordre géopolitique, ou encore d'ordre environnemental, mais aussi entre les humains et les non-humains. C’est une science qui va s'intéresser à cet entre-deux, cette manière dont on échange avec son environnement. Elle peut ensuite déboucher sur des opérations plus ou moins guerrières, ou pacifiques. C’est cette particularité-là qui donne toute sa couleur et sa complexité à la géographie. Perrine Michon

Références évoquées pendant l'émission

• " À quoi sert la géographie ?" Un colloque organisé par l’Académie des sciences morales et politiques et la Société de Géographie qui aura lieu les 7,8 et 9 avril 2022. Il a été décalé d'un an en raison de la situation sanitaire, car l'anniversaire du bicentenaire de la Société de Géographie devait se tenir en avril 2021.
La page de présentation de Fernand Braudel, historien (sur le site de l'Académie Française)
• "Les français et la géographie" résultats du Sondage IFOP conduit le 20/04/2021 en partenariat avec la Société de Géographie  
La page wikipédia d'Yves Lacoste, géographe, fondateur de l'Institut Français de Géopolitique
• "Redonner le goût de la géographie pour mieux habiter la planète", le Manifeste de la Société de Géographie  
• La page du Bicentenaire de la Société de Géographie
• "Quand l'Allemagne pensait le Monde" présentation de la thèse de Michel Korinman publié aux Éditions Fayard   
• "Élisée Reclus ou l’émouvance du monde" présentation du géographe de renommée internationale Élisée Reclus (1830-1905)  sur le site du Collège de France   
• Élisée Reclus "L'Homme et la terre" (Éditions Librairies Universelles) ouvrage à consulter sur le site de la Bibliothèque Nationale de France
• "Histoire d'un ruisseau" présentation du livre d'Élisée Reclus publié aux Éditions Arthaud
• "Pour une géographie du pouvoir", l'oeuvre intégrale de Claude Raffestin disponible sur le site OpenEdition Books   
La page du projet Géode -  Centre de recherche et de formation pluridisciplinaire dédié à l’étude des enjeux stratégiques et géopolitiques de la révolution numérique de l'Université Paris 8                

Pour en savoir plus 

Sur Béatrice Giblin
• « Béatrice Giblin, une carrière au service de la géopolitique », portrait et entretien de la géographe par l'Université Paris 8
Ses publications dans Hérodote, la revue trimestrielle de géographie et géopolitique dont elle est directrice
Ses publications disponibles sur Cairn.info
• « Géopolitique des paradoxes français », conférence de Béatrice Giblin à propos de son ouvrage éponyme (Armand Colin, 2017) dans le cadre du Festival de Géopolitique de Grenoble en octobre 2017

Sur Kevin Limonier
La présentation et les publications du professeur sur le site de l'Institut Français de Géopolitique (Université Paris 8)
Le blog académique de Kevin Limonier
Le centre GEODE - Géopolitique de la Datasphère dont Kevin Limonier est le directeur adjoint
La liste des interventions du spécialiste du cyberespace russe sur le site du centre GEODE

Sur Perrine Michon
Les publications et thèmes de recherche de la géographe sur le site de l'Université Paris-Est Créteil
Le Lab'URBA, laboratoire d’urbanisme de l’Université Paris-Est Créteil dont Perrine Michon est membre
L'Académie des sciences morales et politiques pour laquelle la géographe est chargée de mission
La biodiversité, un bien commun ?, documentaire réalisé par Perrine Michon en partenariat avec l'UMR AUSSER à regarder sur Vimeo
• « Les biorégions », intervention de Perrine Michon dans La Tête au carré sur France inter le 16 mars 2021

Extrait sonore 

Choeur de Crimée - Au dessus de l'eau - Dirigé par Igor Mikhailevskiy, interprété par Irina Denisova 

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Gérer mes choix

Intervenants
  • Géographe, professeure émérite à l'Institut Français de Géopolitique (Université Paris 8), et directrice de la revue Hérodote
  • Maître de conférences à l’Institut Français de Géopolitique (Université Paris 8), directeur adjoint du centre de recherches GEODE et spécialiste du cyberespace russophone
  • Maîtresse de conférences en Géographie à l'Université Paris Est Créteil, Membre du Lab'URBA
L'équipe

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......