LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
.

Penser le monde avec le virus

57 min
À retrouver dans l'émission

Ce soir nous demanderons à notre invité, Michel Lussault, géographe, directeur de l'École Urbaine de Lyon, familier des mondes et des modes urbains, des constructions de l’espace et des comportements sociaux de poser son regard de géographe sur ce qui nous arrive.

.
. Crédits : © cako74 / Coll. DigitalVision Vectors - Getty

Au sein d’une mondialisation devenue pour beaucoup incontrôlable,  nous le suivrons dans ses réflexions, menées depuis le début d’un XXIe siècle qui n’est pas avare jusqu’ici de catastrophes naturelles et de grands bouleversements. Jusqu’à ses chroniques de « Géo-virale », écrites au printemps dernier, sous les cieux menaçants du changement climatique et à l’aube de l’ère désormais bien identifiée de l’Anthropocène. En ce début du mois de décembre, soit après un an de pandémie planétaire, il en est certain, il va bien falloir désormais «  Penser le monde avec le virus ».

Avec Michel Lussault, géographe, directeur de l'École Urbaine de Lyon (Ecole Normale Supérieure de Lyon).

Le virus est un révélateur de la puissance de l'urbanisation mondialisée. Il suit les chemins de cette urbanisation, c'est ce qui explique son succès, sa rapidité et sa performance. Il révèle aussi des fragilités, des vulnérabilités et c'est cette tension qui m'intéresse. 

Ce qu'on appelle la "mondialisation", est pour moi une urbanisation généralisée du monde. 

L'aéroport est un des endroits qui nous permet de comprendre ce qu'il en est des inégalités, il faut aller le visiter et l'observer. Il y a une échelle sociale incroyable : de la première classe avec ses salons privés à ces sans-domicile fixe qui attendent le soir la fermeture de l'aéroport pour négocier avec les forces de sécurité et avoir la possibilité de s'installer sur un banc. 

Nous comprenons aujourd'hui que le monde sur lequel nous nous vivons depuis quelques décennies et que nous avons construit comme un monde de puissance, est en réalité un monde de vulnérabilité.Nous allons au devant d'une crise de l'habitabilité, nous comprenons petit à petit qu'il faut réinventer les relations avec les non-humains, repenser notre diplomatie et nos géopolitiques avec eux, et c'est très difficile. 

Finalement, si ce confinement nous permet de lancer la réflexion sur la façon dont nous pouvons organiser nos villes différemment, et bien, nous n'aurons peut être pas perdu tout à fait notre temps en restant chez nous. 

Le virus n'est-il pas une opportunité pour nous interroger sur la façon dont nous avons construit le monde depuis quarante ans ? 

Pour en savoir plus 

La page Wikipédia de Michel Lussault

Le site de l'Ecole urbaine de Lyon, dirigée par Michel Lussault. 

Entretien avec Jean-Baptiste Frétigny, maître de conférences à l'Université de Cergy-Pontoise, autour de l'Urbanité à l'épreuve des aéroports (Revue Urbanités 2015). (Evoqué pendant l'émission).

Page wikipédia de Victor Gruen, architecte commercial américain du XXe siècle (évoqué pendant l'émission).

Page wikipédia de Paul Josef Crutzen, chimiste et météorologue, un des pères du terme "Anthropocène". (évoqué pendant l'émission).

Extraits sonores et lectures 

Extrait : "La croisière s'amuse", série créée par Aaron Spelling, saison 2, épisode 37 (1978). 

Extrait : Voyage dans l'anthropocène, ouvrage de Claude Lorius et Laurent Carpentier, Actes Sud (2011). 

Extrait : Baptiste Morizot, philosophe et pisteur, à propos des usages légitimes de la Terre. 

Musique : "Arabesque numéro 1", Claude Debussy par Hélène Grimaud - Album : Memory ( 2018) - Label : Deutsche Grammophon (DG). 

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Gérer mes choix

Extrait : Erri de Luca à propos de la ligne Lyon-Turin, mentionné dans les Chroniques de Géo' virale, de Michel Lussault.  

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Gérer mes choix

Être né quelque part 

Je suis né à Tours, dans le Val-de-Loire. C'est important pour moi : c'est un lieu qui m'a construit, j'y ai sans doute vu naître ma volonté d'être géographe. Mais c'est aussi un lieu duquel j'ai voulu partir, il m'a également construit par la nécessité que j'ai ressentie de ne pas y faire toute ma vie. Je crois qu'il est intéressant d'avoir des lieux sur lesquels on puisse à la fois s'appuyer mais dont on puisse partir : c'est ce va et vient qui est intéressant. 

Intervenants
  • Professeur à l’ENS de Lyon, géographe, directeur de l’Ecole urbaine de Lyon.
L'équipe
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......