LE DIRECT

Quand les bêtes sont des dieux : Le Singe divin

6 min
À retrouver dans l'émission

En Inde, Hanuman n’est pas un dieu, il est davantage. Il est un Singe divin. On se tromperait grandement en ne voyant en lui qu’un animal sacré venant secourir la princesse Sita, enlevée à son époux, le prince Ram, par le méchant roi du Lanka, un brahmane, épopée que raconte en son long le Ramayana. Hanuman est le fils de Vayu, le dieu du vent, et d’une nymphe céleste sortie du barattage de l’océan de lait- une Apsara. Il est donc immortel, ayant pour héritage la force physique démesurée du vent, l’esprit acéré de sa mère et la pureté spirituelle d’un yogi.

Ce bébé singe voulut manger le soleil, qu’il croyait être un fruit. Geste banal. Mais quand le petit tendit la main, les planètes entrèrent en tumulte. Les dieux durent s’en mêler. Ce bébé n’était pas un singe ordinaire et les dieux lui donnèrent la sagesse, plus deux qualités exceptionnelles : la connaissance des simples, les herbes qui soignent, et la connaissance de la grammaire, ce pourquoi Hanuman est aussi le dieu des érudits.

Pendant la guerre entre le prince Ram et le roi du Lanka, Hanuman fit servir sa force miraculeuse en volant des Himalayas jusqu’au Sri Lanka, en mettant le feu à la ville de l’ennemi parce qu’on a enflammé le bout de sa queue, en rapportant au prince Ram le bijou de front de sa femme captive, bref, il est invincible. Mais plus intéressante encore est sa connaissance des simples.

Lakshman, le frère du prince Ram, l’a suivi dans son exil, et pour récupérer Sita, il guerroie à ses côtés. Le voici blessé d’une flèche empoisonnée. Pour le guérir, il faudrait une herbe qui ne pousse que dans la vallée des fleurs, sur les Himalayas. Qu’à cela ne tienne ! Hanuman prend son envol et pour être bien sûr de rapporter la bonne herbe, il rapporte la montagne entière, c’est plus simple.

Puis il fouille et trouve l’herbe d’immortalité qui va guérir le jeune prince Lakshman. Cette herbe s’appelle Sanjivani. Or, il y a quelque temps, l’Institut botanique national de l’Inde ( National Botanical Research Institute ) a lancé un programme de recherche sur l’herbe Sanjivani. C’est une plante du genre lythophyte, comme la mousse et l’orchidée, qui pousse sur la pierre en se nourrissant de presque rien. L’idée de la recherche sur la plante médicinale rapportée par Hanuman le Singe divin est de faire de l’ingénierie génétique sur le riz et le blé avec le gène qui permet à l’herbe Sanjivani de résister à la chaleur.

Ah ! J’allais oublier. Lorsqu’il a enfin trouvé l’herbe de guérison, Hanuman l’arrache puis reprend son vol pour aller remettre en place la montagne sur les Himalayas.

L'équipe
À venir dans ... secondes ...par......