LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

Lettres pastorales de Saint Nectaire d'Égine

24 min
À retrouver dans l'émission

Entretien sur Nectaire d'Égine, né en Thrace en 1846 et mort à Athènes en 1920. Évêque du Patriarcat d'Alexandrie qu'il quitte calomnié, il va à Athènes où il dirige un séminaire, puis fonde une communauté monastique dans l'île d'Égine où il s'installe à partir de 1908. Sa sainteté est reconnue en 1961 par le Patriarcat œcuménique. Saint Nectaire est actuellement un des saints les plus populaires dans le monde orthodoxe hellénophone tandis que l'humble monastère où il a vécu les dernières années de sa vie est devenu un haut lieu de pélerinage. Le livre présenté regroupe les lettres qu'il a adressées aux moniales d'Égine de 1904 à 1908.

Invité

Yvan Koenig, ancien chargé de recherches au CNRS, enseignant à l'Institut de théologie orthodoxe Saint-Serge et au Centre d'études Dumitru Staniloae.

À lire,

Saint Nectaire d'Égine, Lettres pastorales aux moniales d'Égine , trad. du grec par la moniale Nectaria, Éditions Lis et parle , 2011.

Musique diffusée

Vierge, pure , hymne à la Mère de Dieu composée par Saint Nectaire, mise en musique par l'hiéromoine Grégoire de Simonos Petra; extrait interprété par le Chœur des moines du monastère de Simonos Petra (Mont Athos)

L'équipe
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......