LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
L’artiste Yang Jiechang au vernissage de ‘Il Mondo Vi Appartiene’ au Palazzo Grassi à Venise, 2011.

Yang Jiechang est-il fasciné par le mal ?

1 min
À retrouver dans l'émission

Installé en France depuis 1989, Yang Jiechang a toujours entretenu ses liens avec la Chine. Marqué par la révolution culturelle, les représentations du mal et des forces telluriques sont pour lui source de beauté.

L’artiste Yang Jiechang au vernissage de ‘Il Mondo Vi Appartiene’ au Palazzo Grassi à Venise, 2011.
L’artiste Yang Jiechang au vernissage de ‘Il Mondo Vi Appartiene’ au Palazzo Grassi à Venise, 2011. Crédits : © Barbara Zanon / Contributeur - Getty

En 1970, âgé de 14 ans, Yang Jiechang devient garde rouge dans sa Chine natale. La révolution culturelle bat son plein et Mao Zedong enrôle la jeunesse pour consolider son pouvoir. Mais quelques années plus tard, le jeune homme prend ses distances avec le régime en place et se présente à une école d’art. Dans le diptyque Massacre et Fire, on retrouve les massacres dont il a été témoin et la couleur du petit livre rouge dans le feu dévastateur qui vient détruire les principes esthétiques du réalisme socialiste. Sans surprise, l’oeuvre est rejetée par l’Académie des Beaux-Arts de Canton, mais la vocation d’artiste de Yang Jiechang est lancée.

Écoutez la chronique "Ouh là l'Art" en intégralité ci-dessus.

L'équipe
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......