LE DIRECT
Christophe Ono-Dit-Biot et Adel Abdessemed

Adel Abdessemed :"L'artiste doit créer des oeuvres de résistances"

1h
À retrouver dans l'émission

Nous recevons l'artiste pour la parution de "Nuit espagnole" ouvrage coécrit avec Christophe Ono-Dit-biot, ainsi que pour l’édition chez Actes Sud du catalogue rétrospectif de son exposition "Au-delà du principe de plaisir" présentée à Arles en 2018.

Christophe Ono-Dit-Biot et Adel Abdessemed
Christophe Ono-Dit-Biot et Adel Abdessemed Crédits : Patrice Normand

Adel Abdessemed reçoit une étrange invitation à passer une nuit dans le musée Picasso, qui organise alors l'exposition Guernica. Il est accompagné de l'écrivain Chirstophe Ono-dit-Biot, admirateur de son travail et chargé d'être son scribe. Leur expédition nocturne à travers le musée, sillonnée par les souvenirs d'une jeunesse rebelle en Algérie, croise leurs regards sur l'oeuvre du peintre.

Extraits de l'entretien

"On n’a pas tous les jours des émotions. Il y a des émotions significatives, lumineuses comme le soleil,  et  aussi des émotions obscures mais qui s’imposent. Parfois je ne sais pas comment mettre des mots sur les émotions, car les mots ne sont pas assez forts pour les faire parler." 

"Au début, je voyais Picasso comme un artiste qui considérait la femme comme un simple objet. Plus tard, j’ai réalisé que c’était un artiste de combat qui peignait comme un guerrier. En voyant réellement ses œuvres dans des expositions, je me suis réconcilié avec lui. J’ai été bluffé par son talent et sa sensibilité. Ce que j’aime chez lui, c’est son renouvellement permanent."

"On vit dans une époque très violente, et on a le sentiment qu’on n’a plus envie de voir, parce qu’il y a des choses vraiment insupportables. Aujourd’hui, notamment à travers les médias et internet, on est violemment bombardé par les images du quotidien, par les nouvelles du monde qui sont horribles. On a créé énormément de choses que l’on consomme à une vitesse hallucinante, et je pense que l’on n’arrive plus à suivre : on ne sait pas quel est réellement notre combat, que faire contre tout ça ? Je pense qu’il faut affronter le monde, et il y a peut-être des portes de sortie : celles de la création et de l’art. Il faut créer des œuvres de résistance : pour moi l’artiste est comme un combattant."

Extrait

Guernica, film réalisé par Robert Hessens et Alain Resnais, 1950

Archives

Kamel Daoud, émission "Pas la peine de crier", France Culture, 2011

Anne Dufourmantelle, émission "La grande table ", France Culture, 2014

Références musicales

Cheikha Remitti, Nouar

Les Choeurs de l’Armée Rouge, Les yeux noirs

Prise de son

Manon Houssin

Vous pouvez écouter et/ou podcaster cet entretien en cliquant sue le lien ci-dessus

Intervenants

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......