LE DIRECT
Amandine Gay

Amandine Gay: "On est toujours dans une sorte de conversation forcée avec le groupe majoritaire"

59 min
À retrouver dans l'émission

Son film "Ouvrir la voix" sortie en salle en 2017 paraît en DVD et en VOD chez Arte Editions . Il s’agit de son premier long métrage, elle y donne la parole aux afro-descendantes noires de France et de Belgique.

Amandine Gay
Amandine Gay Crédits : @Nathalie St-Pierre

Un témoignage isolé demeure un témoignage isolé, tant qu'il n'a pas rencontré des échos, des similitudes, des recoupements avec d'autres témoignages, qui tous ensemble peuvent mettre à jour des pratiques systémiques, un vécu partagé. 

De même, tant que l'on n'a pas trouvé de mot pour se dire dans la langue commune, de visage pour se reconnaître dans les représentations partagées, comment exister sereinement ?

Le film de d’Amandine Gay Ouvrir la voix tisse un discours collectif. 24 femmes afro-descendantes noires vivant en France et en Belgique racontent la découverte de leur couleur de peau, la négociation permanente avec une norme qui s'ignore et la composition d'une identité multiple.

La première question du film c’était : le jour où je j’ai découvert que je suis noire. C’est un film sur l’expérience noire en contexte minoritaire. C’était important pour moi que les personnes noires se sentent légitimes mais c’est aussi un film qui s’adresse au groupe majoritaire.

Ce n’est pas en effaçant le terme race qu’on va réussir à déconstruire le racisme systémique,  mais c’est bien en arrivant à définir le racisme comme étant une construction sociale avec des ramifications historiques et avec des impacts très concrets aujourd’hui.

Il y a une nécessité aujourd’hui de sortir du discours moraliste et de s’affirmer dans l’espace public en tant que citoyen.

Dans mon film l’esthétique était très importante. Il s’agissait de dépoussiérer le genre documentaire et de mettre la parole au centre. Quand les filles parlent, il ne se passe rien d’autre, car je veux qu’on les écoute, et l’enjeu des gros plans c’était de rentrer dans leur humanité, de leur donner une individualité.

Image extraite du film "Ouvrir la voix"
Image extraite du film "Ouvrir la voix" Crédits : @Film Stills 3

Je veux qu’on puisse arriver à développer nos propres outils d’émancipation,  et se penser non pas par rapport aux blancs mais par rapport à nous.

Extraits

"Ouvrir la voix" d'Amandine Gay

Archives :

Yann Lemasson, émission « Projection privée », 2003

Alice Diop, Podcast « La Poudre, épisode 26 » 2018

Références musicales

Tune yards, woolywoolygong

Ain't got no I got life " reprise Rosemary Standley 

Bikini Kill, Rebel girl

"Ouvrir la voix" d'Amandine Gay
"Ouvrir la voix" d'Amandine Gay Crédits : Arte Editions

(1ère diffusion le 12/09/2018)

Intervenants

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......