LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
Anaïs Vaugelade

Anaïs Vaugelade "Je suis guidée par ce que j’ai à raconter"

59 min
À retrouver dans l'émission

Le salon du livre et de la presse jeunesse ouvre ses portes à Montreuil en Seine-Saint-Denis du 27 novembre au 2 décembre. A cette occasion, nous recevons la dessinatrice pour la parution aux éditions de L'Ecole des loisirs de "Le premier frère de Mimi Quichon" et "La recette de Sacha Quichon".

Anaïs Vaugelade
Anaïs Vaugelade Crédits : AV

Anaïs Vaugelade est née à Saint-Ouen en 1973. Elle a vécu dans les Basses-Pyrénées jusqu'à dix-sept ans, puis est venue à Paris pour faire de la photo à l'école des arts décoratifs, et, parallèlement, des livres pour enfants à l'Ecole des loisirs.
Outre son goût prononcé pour les loups (Une soupe au caillou et L’anniversaire de Monsieur Guillaume) et pour les crocodiles (série des "Zuza"), Anaïs Vaugelade est une grande spécialiste des cochons (série de la famille "Quichon"). Ceux qui lisent ses livres ou reçoivent ses cartes de vœux – ou les deux – le savent depuis longtemps : elle est aux cochons ce que Claude Ponti est aux poussins.

"Le premier frère de Mimi Quichon"
"Le premier frère de Mimi Quichon" Crédits : Anaïs Vaugelade/ L'Ecole des loisirs

Extraits de l'entretien

"Quand on fait du dessin narratif, c’est-à-dire des livres pour enfants ou de la bande dessinée, on utilise un dessin qui est forcément très académique, parce qu’on ne peut pas laisser tout le réel s’engouffrer, sinon ça prend trop de temps et l’histoire n’avance pas. On est obligé d’utiliser des dessins qui sont plus des signes que des dessins. Ça ne parle pas du réel vu, mais ça parle de quelque chose de senti."

"Les décors sont toujours un problème pour moi, alors quand il n’y en a pas besoin, j’évite d’en mettre. Je ne suis pas une dessinatrice virtuose, et quand on n’y est pas, ça se voit. Autant les corps, j’ai tout le temps quelque chose à en dire, autant le décor, quand il déborde de mon champ de vision, je ne sais pas par où le saisir. "

"Je prends soin que mes livres ressemblent à des livres pour enfants, il faut qu’ils ressemblent à des livres pour enfants, c’est la condition. Ils ont un poli de surface, un lissé. Il faut qu’ils puissent entrer dans les maisons. Je fais toujours en sorte que les choses soient à la place la plus juste possible. Je parle absolument de tout, et mon travail consiste à glisser toute cette humanité complexe dans des livres pour enfants. "

"La recette de Sacha Quichon
"La recette de Sacha Quichon Crédits : Anaïs Vaugelade/ L'Ecole des loisirs

Lectures

Anaïs Vaugelade, Le déjeuner de la petite ogresse, (ed :L' école des loisirs) 

Anaïs Vaugelade, Le premier frère de Mimi Quichon, (ed :L' école des loisirs) 

Archives

Emile Bravo, émission "Eclectik", France Inter, 2008

Stéphanie Blake, émission "Ping Pong", France Culture, 2016

Irène Schwartz, dans "Cote d'amour", France Culture, 1988

Références musicales

Pascal Ayerbe, Tuba croa, album Radio Pirate

Pascal Ayerbe, Pipo et Radio Nothing, album Radio Pirate

Camille, Je mène les loups

Claude Debussy, Doctor Gradus ad Parnassum

Prise de son 

Elise Leu

Vous pouvez écouter et/ou podcaster cet entretien en cliquant sur le lien ci-dessus

Bibliographie

Intervenants
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......