LE DIRECT
Diane Dufour et Batia Suter, exposition "Radial Grammar" au BAL, Paris, 2018

Batia Suter : " Il se passe toujours quelque chose quand on voit les choses pour la deuxième fois "

58 min
À retrouver dans l'émission

Artiste visuelle, l'iconographe Batia Suter présente, pour la première fois en France, une installation "in situ" se déployant dans tous les espaces du Bal, à Paris, intitulée "Radial Grammar". Du 25 mai au 26 août 2018.

Diane Dufour et Batia Suter, exposition "Radial Grammar" au BAL, Paris, 2018
Diane Dufour et Batia Suter, exposition "Radial Grammar" au BAL, Paris, 2018 Crédits : Anne-Frédérique Fer / FranceFineArt.com

Avant d'être un lieu dédié à l'image, le BAL, Impasse de la Défense à Paris 18ème, était un cabaret, un hôtel d’amour et une salle de bal. Haut lieu de fête et de plaisir, cette guinguette s'appelait Chez Isis, et  l'on y rencontrait une clientèle venue s’encanailler aux portes de Paris. Des années folles, de la musique, de la danse, des visages empourprés de cet endroit, il ne reste aucune image qui puisse faire office d'archive. Aujourd'hui, c'est un lieu d'exposition et d'éducation à l'image, c'est aussi un Café, non loin de la Place de Clichy, qui offre d'autres fêtes. Un lieu qui, pour la première fois, offre une Carte blanche à une artiste.

En arrivant dans ce lieu, j'étais fascinée par les caves, les sous-sols, je voulais savoir ce qui s'y était passé, comment c'était avant, quel drame s'était joué là avant. J'ai travaillé avec mon imagination.

Batia Suter, "Radial Grammar"
Batia Suter, "Radial Grammar" Crédits : Le Bal, Paris, 2018

Les portraits m'occupent depuis longtemps. C'était un moment parfait. Ça traverse toute l'histoire, ce sont des visages qui me touchent. Je ne sais pourquoi certains visages provoquent une telle émotion et pas d'autres. 

Je mélange des photos, photos de sculptures avec photos de peintures, et j'adore ce clash entre les deux. Je considère cela comme une immense liberté d'apposer ces techniques, et de les regarder faire.

D'un côté, c'est chouette de savoir que les gens peuvent profiter, jouir de quelque chose que je donne ; de l'autre, je veux savoir ce qui se passe du côté de l'image, ce qui touche nos yeux, notre regard, et qu'il m'intéresse d'approfondir.

Programmation musicale :

  • ARLT, De haut en bas
  • Xavier Garcia et Gui Villerd, Chant bien fatal, composition de Maurice Merle 
  • Générique de fin, Pierre Lapointe, Tous les visages
Batia Suter, "Radial Grammar", exposition Le Bal, Paris 2018
Batia Suter, "Radial Grammar", exposition Le Bal, Paris 2018 Crédits : Martin Argyroglo

Sites des différentes expositions de Batia Suter :

Le BAL

Centre culturel suisse

Gare Paris Montparnasse

Bibliographie

Radial Grammar

Radial GrammarLe BAL/ROMA Editions, 2018

Intervenants
L'équipe

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......