LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
Céline Huyghebaert

Céline Huyghebaert : "Le moment du deuil est un moment obsessif"

58 min
À retrouver dans l'émission

Nous recevons Céline Huyghebaert pour son livre « Le drap blanc », publié aux éditions Le Quartanier. Un texte qui emploie plusieurs formes, de la photo au dialogue, et de la citation au questionnaire, pour évoquer la disparition et le deuil du père.

Céline Huyghebaert
Céline Huyghebaert Crédits : Le Quartanier@Justine Latour

Originaire de France, Céline Huyghebaert vit depuis 2002 à Montréal. Elle construit des œuvres qui circulent entre les arts visuels et la littérature en utilisant le langage comme médium principal. Son travail a été diffusé dans le cadre d’expositions collectives et individuelles, de résidences de création et d’événements au Canada, en Belgique et en France. Son premier livre, Le drap blanc, est paru aux éditions le Quartanier.

Extraits de l'entretien

Céline Huyghebaert revient sur la genèse de son livre :

"La genèse de ce livre est parti d'un désir de briser la forme, de faire trembler la parole. Le point de départ a été d'oser parler de quelque chose d'extrêmement personnel et pourtant de très banal. Aussi de m'autoriser à écrire ce livre là dans une forme que je ne connaissais pas encore ; explorer l'écriture sous la forme d'un territoire plutôt que d'une trajectoire où on sait déjà où on se rend. J'étais dans un besoin d'exploration et d'accumulation de matériaux jusqu'à ce que je comprenne ce que j'étais en train de faire."

"Il fallait que je parle des blancs qu'a laissé la mort de mon père, de cette disparition qui est intrinsèque à toute mort."

Puis elle explique la façon dont elle l'a construit : 

"Le moment du montage est un moment d'écriture à part entière. J'ai une table sur laquelle je déploie tous les matériaux que je peux avoir. Quand je rentre dans le montage, toutes ces choses étalées sont sans arrêt déplacées jusqu'à ce qu'elles trouvent leur place juste. Les frictions qui sont créées entre les différents éléments amènent à un autre niveau de texte, de prise de conscience, que je dois explorer avec l'écriture."

"On écrit avec et grâce aux autres, autres qui sont nommés, les anonymes et les artistes. Il était important qu'on sente une communauté virtuelle dans mon livre. Cela crée une densité ou une polyphonie que je trouve très riche."

Enfin, Céline Huyghebaert évoque les difficultés à écrire sur la mort et le deuil :

"Cela a été effrayant, l'écriture de quelque chose de très personnel, avec la peur de rester dans l'écueil de la petite histoire. Il y avait la peur d'écrire quelque chose de trop personnel pour être pertinent, la peur de blesser ma famille."

"La mort est peut-être un des rares moments qui viennent déranger nos vies et qu'on ne peut pas maîtriser."

"Les traces que les morts laissent, on a très peur de les user. En usant ces objets, l'émotion du souvenir est en train de disparaître."

"Il y a une génération de pères souvent absents. Des pères qui ont été souvent abîmés par la vie, des pères qui ont démissionné, qui étaient très silencieux parce qu'on leur demandait de ne pas avoir d'émotions. Il y a peut-être une mort de ce père là."

"On a tendance à croire que forcer les gens à se souvenir, c'est bon, ça va leur permettre de guérir. Mais quand le traumatisme est tellement douloureux, le corps vit mieux avec les symptômes provoqués par le refoulement qu'avec la résurgence du souvenir en lui-même."

Archives

Grégoire Bouillier, émission "Par les temps qui courent", France Culture, 2018

Ryoko Sekiguchi, émission "L'humeur vagabonde", France Inter, 2015

Sophie Calle, émission "A voix nue", France Culture, 2004

Marguerite Duras, émission "Nuits magnétiques", France Culture, 1990

Références musicales

Daniel Johnston, True love will find you in the end

Mark Hollis, A life

Prise de son

Philip Merscher

Vous pouvez écouter et/ou podcaster cet entretien en cliquant sur le lien ci-dessus

Bibliographie

Intervenants
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......