LE DIRECT
Christian Bobin

Christian Bobin : "J'écris pour trouver ce que je pense"

1h
À retrouver dans l'émission

Nous recevons Christian Bobin pour la parution de son livre « Pierre » aux éditions Gallimard, ainsi que pour le Cahier de L’Herne qui lui est consacré. Il nous parle de voix, de paroles qui rendent vivant et de sourires, ces plus beaux exploits humains.

Christian Bobin
Christian Bobin Crédits : Francesca Mantovani

Dans cet ouvrage, Christian Bobin exprime son admiration pour Pierre Soulages. Il guide le lecteur pour une visite de la maison et de l'atelier du peintre, lui fait entendre ses mots, lui montre ses tableaux avant de raconter son voyage en train vers Sète, à Noël 2018, pour commémorer l'anniversaire du peintre. Un livre qui se situe entre réflexion philosophique et portrait intime.

Extraits de l'entretien

"La voix est un trésor qui se patine. On sait que les voix s'usent un petit peu, se creusent comme un évier sous la goutte d'eau. Mais on sait aussi que c'est un trésor qui se densifie. Si on a un petit peu d'oreille, les voix disent le meilleur de la personne et le chef d'oeuvre qu'est profondément une personne, est donné à entendre dans sa voix." 

"Il est possible que nous soyons, chacun de nous, psychiquement, spirituellement, comme des terrains toujours en danger d'inondation : inondations de mots, de traumas, inondation de savoirs inutiles, d'images aveuglantes et que c'est dans la rareté ou dans le peu, que l'immense à la chance de revenir, de resurgir."

"Ce qui compte, à mon avis, c'est d'essayer d'être vivant, et pour être vivant, il faut parler et pour parler vraiment, il faut amener le silence dans sa parole, et amener le secret de sa vie dans cette parole sans le dévoiler, le faire juste vibrer. Il faut faire vibrer la peau de tambour d'un secret qu'on a dans le coeur, sans le dire, parce que ça serait l'anéantir et s’anéantir soi-même : le faire juste vibrer, c'est ce que j'appelle  "risquer".

"Le refus est peut-être la somme des conventions et des obéissances à laquelle nous répondons depuis le berceau ou presque. Aujourd’hui on vante beaucoup les exploits du corps physique, les aventures de marins ou d’alpinistes. Mais, la plus grande aventure est peut-être de s’oublier soi-même, de négliger cette somme d’interdits qui est en nous et d’aller vers l’autre. Je crois que c’est ça la plus grande aventure. Le plus bel exploit humain, c’est de susciter la naissance d’un vrai sourire sur les lèvres de quelqu’un qui vous fait face : ce sourire c’est le portail qui s’ouvre." 

Archives

Pierre Soulages, émission « Première édition », France Culture, 2000

François Cheng, émission « A voix nue », France Culture, 2014

Claude Simon, émission « Entretiens avec », France Culture, 1971

Références musicales

Vincent Courtois, La visite

Vincent Courtois, Skins

Ramona, extrait de la BO du film Latcho Drom de Tony Gatlif

Django Reinhardt, Nuage

Prise de son

Pierre Monteil

Vous pouvez écouter et/ou podcaster ce entretien en cliquant sur le lien ci-dessus

Bibliographie

.

Pierre,Christian BobinGallimard, 2019

Intervenants

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......