LE DIRECT
Claudie Hunzinger

Claudie Hunzinger : "Dans ce livre, j'ai décidé de parler des non-humains"

1h
À retrouver dans l'émission

"L’auteuresse", comme elle aime à se définir a accepté de quitter sa forêt vosgienne pour venir nous parler de son dernier livre « Les grands cerfs », hymne à la nature et réflexion sur une planète en perdition face à une humanité compromise.

Claudie Hunzinger
Claudie Hunzinger Crédits : Françoise Saur

Claudie Hunzinger a un double parcours d’artiste et d’écrivain. Après "L’Incandescente", elle  revient avec "Les grands cerfs », aux éditions Grasset. Dans son roman, Claudie Hunzinger raconte la vie de Pamina, son presque double, qui vit dans la montagne et sait qu'un clan de cerfs rode dans les parages sans avoir jamais réussi à les apercevoir, jusqu'à ce que Léo, un photographe animalier, construise une cabane d'affût à proximité et propose à Pamina de guetter avec lui. Au cours de l'une de ces séances d'observation, ils découvrent qu'un massacre se prépare.

.
. Crédits : Luc Viatour

"Je me suis passionné pour ce qui se passait sous mes yeux et qui, peu à peu, prenait une dimension tragique. A mon corps défendant et au fur et à mesure que je prenais des notes, je me suis rendu compte qu’il fallait que j’en fasse un livre. Donc, j’ai noté la réalité, comme j’ai pu, si tant est qu’elle existe, ainsi que ce que je sentais, ce qui se traçait sous mes yeux. Quand je suis arrivée au moment où Léo m’a laissé tomber et les cerfs en même temps que moi, cela m’a poussé à prendre la décision de parler de ce qui dépasse la notion de genre, à savoir parler des non-humains qui m’entourent et qui font partie de ma vie. C’est mon monde, même s’il ne m’accepte pas vraiment. Je me situe entre deux mondes,  à la lisière de la forêt et du village. En deux-trois ans, j’ai été le témoin de la perte du vivant magnifique qui m’entoure. Je me croyais dans un interstice, dans une vie de cabane, à l’abri, et je me suis aperçu que même dans les abris, tout est en passe d’être fichu. Alors, j’ai voulu en parler."

"Quand j’ai commencé ce livre, je ne savais pas où j’allais, et il m’a fallu du temps pour arriver à la fin de ce livre, et pour comprendre qu’à l’instar de Léo, je n’étais pas non plus innocente."

"J’ai très longtemps vécu sur un fil, et avec le sentiment constant de la perte, que tout vous est confié pour un moment. Et malgré tout, dans les pires moments, il vous tombe dessus un sentiment qui fracture le monde en deux et que j’appelle la joie : cet immense fait d’être en vie. Donc, si je deviens une activiste, c’est pour la vie : à cause du chagrin et pour la vie. "

Archives 

Pascal de Cugnac, émission "Grand Angle : les rendez-vous de Chambord", France Culture, 1996

Claude Simon, émission "Le Bon Plaisir", France Culture, 1993

Perrine Bourel, émission "Par les temps qui courent", France Culture, 2019

Références musicales 

Camille Saint-Saëns, Le coucou au fond des bois, Orchestre Philarmonique de New York, direction Leonard Bernstein

Horseback, The cord itself

Bill Callahan, The Beast

Prise de son

Louis Bardinet

Vous pouvez écouter et/ou podcaster cet entretien en cliquant sur le lien ci-dessus

Bibliographie

Intervenants

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......