LE DIRECT
Dorothée Munyaneza

Dorothée Munyaneza : "Le corps qui danse et raconte est porteur de l'histoire"

58 min
À retrouver dans l'émission

La danseuse chorégraphe britannique d'origine rwandaise présente « Unwanted ». Se confrontant à l’horreur des viols commis en temps de guerre, elle a recueilli les témoignages de nombreuses victimes et et porte leurs voix et leurs vies sur scène, en duo avec la chanteuse-musicienne Holland Andrews.

Dorothée Munyaneza
Dorothée Munyaneza Crédits : Richard Schroeder

« Je veux parler d’elles, qui ont vécu le viol comme arme de destruction massive, de ces femmes qui ont été violées et violentées quotidiennement par des hommes dans le but de les dominer, les expulser, les écarter de la vie, les torturer, les terroriser, les tuer, les exterminer » écrit Dorothée Munyaneza. Que faire quand, dans les périodes de conflits, au Rwanda en 1994 et ailleurs, le corps des femmes devient une cible, un butin, le lieu même où les hommes déposent des traces de la guerre ? Sur scène, deux femmes esquissent une réponse. Elles parlent, chantent, dansent et se tordent pour essayer de dire ce qui n’est pas voulu, ce qui n’est pas désiré, ce à quoi on ne peut pas consentir.

Le spectacle de Dorothée Munyaneza, Unwanted est en tournée en France et dans le monde. A Paris, dans le cadre du Festival d’automne, du 18 au 21 octobre, au Monfort Théâtre, le 24 novembre au théâtre Au fil de l’eau, à Pantin, du 29 novembre au 1er décembre au 104.

Je suis allée les voir au Rwanda, parce que je voulais en faire un spectacle, être proche du corps qui a été mutilé, violenté. Ces femmes ont accepté de me recevoir, de me parler. J'étais partie avec une petite machine pour enregistrer. Je voulais qu'on entende la poésie, la beauté de cette langue, qu'on prenne le temps...

J'avais besoin de porter ces voix.

Je leur avais demandé si je pouvais les photographier. Presque tout le temps, elles s'éclipsaient. Elles allaient se laver, se changer, revêtir leur plus bel habit. "Unwanted", c'est aussi parler de cette féminité, de cette beauté qu'elles se réappropriaient à nouveau, cette dignité.

Programmation musicale :

  • Anthony and The Johnsons, You are my sister
Intervenants
L'équipe

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......