LE DIRECT
"Corps collectifs: danser l'invisible"

Edmond Baudoin : "Sortir de la case, aller au delà, on en est tous là"

58 min
À retrouver dans l'émission

Pour la parution ce jour de son ouvrage "Le corps collectif", aux éditions Gallimard BD, l'auteur nous parle du vivant et de la mort, de dessiner debout, de libérer la main dans le dessin, de tordre le cou aux habitus, et de l'Histoire qui traverse les corps.

"Corps collectifs: danser l'invisible"
"Corps collectifs: danser l'invisible" Crédits : @Edmond Baudoin/ Gallimard

Le dessinateur assiste aux répétitions d'un groupe de performance : le Corps collectif. Son but est de dessiner le corps en mouvement et de recueillir les témoignages des danseurs, comme celui de Nadia pour qui danser est devenu un acte de résistance depuis les attentats de Charlie Hebdo.

"Corps collectifs: dessiner l'invisible
"Corps collectifs: dessiner l'invisible Crédits : @Edmond baudoin/ Gallimard

Tout est lié, dessiner, peindre, faire des livres, marcher, aimer aussi, physiquement et avec la tête. La tête et le corps ne font qu’un, et sans l’amour il n’y a pas tout le reste. On a du mal à donner ce que nous sommes, si on n’arrive pas à aimer et à être aimer. 

Dessiner, faire des livres, c’est laisser une trace et dire je suis vivant, les deux sont liés : la trace et l’instant.

La danse contemporaine m’a ouvert toutes les portes. J’avais besoin de comprendre ce qu’un trait était sur du papier, mais avec la danse j’ai compris ce qu’un geste était dans l’espace. Le geste dans l’espace et le trait sur le papier, ce n’est pas la même chose, mais ils ont quand même un rapport très net. 

Je dessine debout, je suis toujours en mouvement même devant ma feuille de papier, même pour dessiner des cases très petites, il faut que je sente la totalité de mon corps. Le rapport au corps a toujours été très important pour moi, et en découvrant la danse, j’ai découvert que je pouvais marier les deux : le corps et le trait.

Ces danseurs m’ont montré comment mettre en petit, sur des carnets, ce qui est immense, ce qui n’entre pas dans la page, l’immensité de ce qu’il y a à l’intérieur d’une personne.

Archives

David Sire, émission « Les nouvelles vagues », France Culture, 2016

Luz, émission « Paso Doble », France Culture, 2017

Marc Tompkins, émission « Affinités électives », France Culture, 2004

Fabienne Verdier, émission « Par les temps qui courent », France Culture, 2017

Extrait

Edmond, un portrait de Baudoin, film réalisé par Laetitia Carton , 2014

Références musicales

Joanna Newson , Easy

Kat Onoma, La chambre

Victor Jara, Deja la vida volar 

(1ère diffusion le 16/01/2019)

Bibliographie

Intervenants

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......