LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
Emilie Rousset & Louise Hémon

Emilie Rousset et Louise Hémon : " Le discours scientifique comporte une part d'imaginaire collectif "

43 min
À retrouver dans l'émission

Rencontre avec les deux artistes pour le spectacle Les Océanographes, qui se déroule au T2G-théâtre de Gennevilliers jusqu’au 9 octobre 2021, ce dans le cadre du Festival d’automne à Paris et le 24 et 25 novembre au Points - Communs Théâtre 95.

Emilie Rousset & Louise Hémon
Emilie Rousset & Louise Hémon Crédits : Ph. Lebruman

Sur la scène du théâtre, des piles et des piles de papiers blancs entassés, qui forment autant de colonnes jonchant le plateau. Deux comédiennes s’avancent, l’une d’elle se met à décrire la vie sur un chalutier de pêche à la morue. Les conditions de travail, les centaines de tonnes de poissons pêchés, la crasse, le salage, les filets, la houle, le froid... Cette femme, incarnée sur le plateau par une actrice, c’est Anita Conti. Elle fut à la fois la première océanographe française et une pionnière de l’écologie maritime. C’est autour d’elle, et de l’un des films qu’elle ramena d’un long séjour d’observation à bord d’un morutier, qu'est construit le spectacle.  

Les Oceanographes
Les Oceanographes Crédits : Philippe Lebruman

« On a découvert une archive vidéo qui montrait un rituel que font les marins quand ils passent la ligne de l’équateur et qui s’appelle le baptême de Neptune. C’est une sorte de fête qui est aussi un bizutage où ils se déguisent en Neptune, en la femme de Neptune, en animal terrestre et marin. Et, ces images nous ont absolument interloqués, bouleversés ; elles ont une puissance poétique. On n’imaginait pas ce genre de gestes ou de rapports. Il y a aussi un baiser, des scènes où il se rasent, où ils se coiffent. Et après on a découvert que derrière la caméra était Anita Conti ; c’est là qu’on a commencé nos recherches. » Emilie Rousset, metteure en scène

« On est passé des images ramenées par Anita Conti, aux images et aux systèmes de prise d’images qu’a créées Dominique Pelletier qui permettent de voir sous l’eau en intervenant le moins possible sur les écosystèmes, à des images prises sous l’eau mais traitées par une intelligence artificielle dont la donnée ne serait même plus remontée pour que l’homme les regarde » Emilie Rousset, metteure en scène

Les Oceanographes
Les Oceanographes Crédits : Philippe Lebruman

Archives

Anita Conti, dans l'émission Echappées belles, 1984

Jean-Louis Comelli, dans l'émission Hors-champs, Laure Adler, 17/05/2012

Références musicales

The Beatles, Octopus garden 

Accident du travail, Merluzo

Intervenants
L'équipe
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......