LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
Fanny Ardant

Fanny Ardant : "Il y a une force noire dans la jubilation de ne pas être aimée"

59 min
À retrouver dans l'émission

L'actrice dit le texte de Marguerite Duras « Hiroshima mon amour », au théâtre de l’Atelier jusqu’au 31 décembre, dans une mise en scène de Bertrand Marcos.

Fanny Ardant
Fanny Ardant Crédits : @Carole Bellaïche/H&K

« Hiroshima mon amour » est avant tout le scénario du film réalisé en 1959 par Alain Resnais. Le scénario écrit par Duras retrace la rencontre entre une Française de Nevers, tondue au lendemain de la Seconde guerre mondiale, et un Japonais à Hiroshima quelques années après la bombe atomique.

Il ne faut pas oublier de penser.

Dans le regard il y a la pensée qui provoque les émotions et les réflexions.

Le théâtre n’est pas uniquement une anecdote, c’est un verbe.

Au théâtre, je ne pourrais jamais monter sur scène sans croire à ce que je dis.

Le dialogue d’un couple dans le noir, c’est magique. Il ne faut pas faire écran au texte.

Aucune pensée ne tient la route, si on ne l'a pas soumise à l’adversaire.

Dans le verbe de Marguerite Duras il y a quelque chose de très photographique.

Références musicales : 

  • The Melody - Francesco Tristano
  • Nothing compares to you - Jimmy Scott 
Intervenants
L'équipe
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......