LE DIRECT
Feu ! Chatterton

Feu ! Chatterton : "On n'a pas été très rebelles, on est bien élevés, on a de bonnes manières"

59 min
À retrouver dans l'émission

Deux sur cinq : les musiciens du groupe viennent nous parler de leur nouvel album « L’oiseleur », sortie le 9 mars, sous le label Barclay Universal, avec une tournée de concerts prévue qui démarre le 16 mars à Nancy, quadrillera l’hexagone, et s’achèvera à Paris, les 9 et 10 avril, au Bataclan.

Feu ! Chatterton
Feu ! Chatterton Crédits : Barclay, Unversal Music France

Certains réveils nous font douter d'où l'on se trouve, qui l'on a aimé dans le sommeil, quel visage éclairait ces yeux verts, et de quel vert exactement étaient les plantes magiques qui nous faisaient de l'ombre ? Dans les quelques minutes avant que tout ne retrouve ses contours précis, tout est possible ; alors reviennent des épaules en forme de jardins, un âpre goût d'attente, un chagrin d'on ne sait où. Il semble que Feu Chatterton écrive dans cet intervalle-là des chansons qui transportent ensuite avec elles la moiteur d'une sieste de l'après- midi... Arthur Teboul et Sébastien Wolf, deux des cinq musiciens du groupe, viennent nous parler de leur dernier album, L'oiseleur qui sort ces jours ci chez Barclay. Ils donneront, dans la foulée, une série de concerts en France.

[Sébastien Wolf :] Cette chanson "L'ivresse", c'est un morceau qui peut paraître bizarre dans notre musique. Peut-être qu'on le cachait, mais on est très impressionnés par le hip-hop. Sur ce titre, on voulait essayer de mélanger nos influences avec le hip-hop.

[Arthur Teboul :] Aujourd'hui, tout le monde peut faire de la musique dans sa chambre. Au départ, notre premier groupe c'était presque du hip-hop, et aujourd'hui, presque dix ans après, on voit comment le hip-hop a infusé. 

[Arthur Teboul :] Dans le disque, il y a ce poème d'Aragon, Zone libre, qui dit le malaise qu'on peut ressentir à vivre la douceur quand on est en temps de guerre. J'aime les vers solubles mais effervescents ; la poésie est partout, elle peut durer tout une vie. On veut faire des chansons qui soient comme un refuge.

[Sébastien Wolf :] On est tout une génération à voir la guerre un peu partout dans le monde, et à ne pas savoir quoi faire. On a un sentiment d'impuissance très fort.

[Arthur Teboul :] Le premier album était d'une mélancolie assez sombre. Ce disque, ce n'est que des variations autour de l'absence et de son acceptation : "on a connu ça, ces souvenirs continuent de vivre en nous, on a accepté".

Programmation musicale :

  • Feu ! Chatterton, album L'Oiseleur
  • L'ivresse
  • Je ne te vois plus
  • Fenêtre
  • Générique de fin, Barbara, Perlimpinpin

Site du label Universal Music

Bibliographie

Feu ! Chatterton, L'Oiseleur

L'OiseleurFeu ! Chattertonbarclay, Universal Music France, 2018

Intervenants
L'équipe

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......