LE DIRECT
"Soufflette" , mise en scène de François Chaignaud, MC93

François Chaignaud : "Le costume est la première danse"

58 min
À retrouver dans l'émission

Le chorégraphe interroge ce que signifie la représentation d'une communauté sur scène. Avec l'aide de la compagnie Carte Blanche, il explore les chants polyphoniques et le potentiel du costume, tout en en appelant aux projections imaginaires de chacun.

"Soufflette" , mise en scène de François Chaignaud, MC93
"Soufflette" , mise en scène de François Chaignaud, MC93 Crédits : Helge Hansen

Dans le cadre des Rencontres Chorégraphiques Internationales de Seine-Saint-Denis, François Chaignaud signe la chorégraphie de Soufflette, un spectacle en représentation les 12 et 13 juin à la MC93 de Bobigny puis en tournée le 18 novembre 2019 au Centre Chorégraphique National de Caen. 

Le metteur en scène et la compagnie nationale norvégienne de danse contemporaine Carte Blanche, convient danse et chant sur scène, et nous invitent à un voyage musical au cœur des traditions médiévales.

Pour moi le costume est indissociable de la danse. Si on imagine que la danse c’est un art de l’invention de soi, de l’invention d’un corps, en un sens le costume réorganise les organes et pour moi c’est le début de la danse. La danse ce n’est pas juste agencer des frappes de pieds et des mouvements de bras. C’est soit se fantasmer, soit s’inventer, soit documenter un corps. 

Le point de départ du projet était l’envie de faire une pièce où les danseurs seraient responsables de toutes leurs expressions et de toutes leurs transformations. Un peu comme s’ils étaient autonomes, en produisant eux-mêmes la musique qui serait la musique de ces transformations, la bande son de leurs périples. Je voulais absolument proposer aux danseurs de chanter des polyphonies. C’est quelque chose qui me passionne d’imaginer un corps qui puisse à la fois créer du mouvement, de la vitesse, des formes, mais aussi du son et donc du sens, des époques, des lieux… J’ai ce rêve persistant d’inviter plus de monde dans ce défi. C’est pour ça que la polyphonie m’intéresse beaucoup. 

Je pense que les activités auxquelles s’adonnent les danseurs dans « Soufflette », notamment pour beaucoup le martèlement du sol et le chant polyphonique, ce sont des activités qui, même pour nos yeux de personnes de 2019, ont une connotation très spirituelle. Beaucoup d’histoires de la danse ont commencé par des marches, des soulèvements de pieds. Et donc les rythmes que les danseurs martèlent, en un sens, ce sont aussi des rythmes issus de partitions du XIIème siècle, mais ça peut aussi évoquer des frappes de flamenco. Et ces frappes peuvent aussi évoquer les frappes de danses indiennes. Dans ce travail assez exigent et en même temps très simple, toutes ces résonances m’intéressaient beaucoup.

Sons diffusés : 

Archives : 

  • Isabelle Adjani, dans l'émission Hors Champs, France Culture, 2015
  • Camille, dans La Poudre épisode 18

Musiques extraites du spectacle Soufflette de François Chaignaud

A la prise de son : Pierrick Charles

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......