LE DIRECT
Hernan Diaz

Hernan Diaz: "Je m’étais fixé une règle très stricte, mon personnage ne pouvait jamais revenir en arrière, il ne pouvait qu’aller vers l’avant"

1h
À retrouver dans l'émission

Dans le cadre du Festival America, nous recevons l'écrivain pour la parution de son livre "Au loin" aux éditions Delcourt. Le roman retrace l’itinéraire semé d’embûches d’un jeune suédois qui traverse à pied Les Etats Unis d’Ouest en Est pour tenter de retrouver son frère.

Hernan Diaz
Hernan Diaz Crédits : @Jason Fulford

,Håkan, Jeune paysan suédois, débarque en Californie, seul et sans le sou. Il n'a qu'un but : retrouver son frère à New York. Il entreprend alors la traversée du pays à pied remontant à contre-courant le flux continu des pionniers qui se ruent vers l'ouest. Les montagnes et les plaines se succèdent, les caravanes et les embûches aussi. Trop souvent, la nature et les hommes essaieront de le tuer. 

Pour moi c’était important d’avoir un personnage radicalement perdu dans ce paysage si vaste, j’avais envie de le mettre dans une situation de solitude absolue. Pendant que sa solitude s’approfondissait, j’ai commencé à le voir comme une sorte d’animal. Il est dans un présent éternel, il n’imagine pas l’avenir et il ne se souvient pas du passé.

Je pense que le western c’est un mystère en littérature, le cinéma c’est autre chose. Le western aurait dû devenir le genre américain par excellence, parce qu’il donne une vision romantique, fétichisée des pires aspects de notre histoire et pourtant le western n’a jamais décollé en tant que genre littéraire. C’est surprenant que cet outil idéologique parfait ait été abandonné. C’est pour cette raison que j’ai eu envie de m’en saisir et de le transformer pour le mettre à l’envers et dire quelque chose de nouveau sur l’histoire américaine et sur sa tradition littéraire.

Outre le western, il y a une autre tradition qui est très importante dans ce livre et dans ma vie, c’est la philosophie transcendantale  qui est la première philosophie américaine, c’est une façon de percevoir la nature dans l’extase, une forme très jouissive, c’est une chose que j’ai essayé de tisser dans le roman, d’avoir cette vision d’extase et de révélation dans la nature. 

J’essaie d’avoir une sorte de continuum entre le paysage et le personnage

Archives

Diane de Margerie, émission « Une vie, une œuvre », 2001

George Steiner, émission « Hors champs », 2013

Emission « Les ciné-clubs : le western »  RTF, 1949

Références musicales

Sophie Hunger et John Parish, Bang bang

PJ Harvey et John Parish, For you loss 

.
.

Bibliographie

.

Au loinHernan DiazDelcourt, 2018

Intervenants
À venir dans ... secondes ...par......