LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
Bachar Mar-Khalifé et Jeanne Cherhal

Jeanne Cherhal et Bachar Mar-Khalifé : " Barbara avait cette science instinctive de créer des mélodies qui tombent dans l'oreille et qui restent"

58 min
À retrouver dans l'émission

La chanteuse invite le chanteur compositeur et multi instrumentiste franco-libanais pour une création à deux pianos, autour de la figure de Barbara disparue il y a tout juste 20 ans, un 24 novembre. Les 24 et 25 novembre, ils sont en concert à la Philharmonie de Paris, Cité de la Musique.

Bachar Mar-Khalifé et Jeanne Cherhal
Bachar Mar-Khalifé et Jeanne Cherhal Crédits : Gaëlle Beri

"C'est un jeu patient et espiègle que de chercher des mots cachés dans d'autres. Les uns devenant écrins, les autres passagers, plus ou moins clandestins. Dans le nom de Barbara, il y a donc "Arba". Et en comptant sur ses doigts, 1, 2, 3, 4, "wahed, djouj, tleta, arba" sonne comme "quatre". Barbara à quatre mains : voilà l'idée voilà l'élan. Jeanne Cherhal invite Bachar Mar-Khalife à se perdre et se retrouver, dans des chansons de Barbara, ouvrant, du même coup, des jeux à l'infini : retrouver une mélodie cachée dans une autre, retrouver la musique de cette femme fondue dans leurs musiques à tous les deux. Dos à dos sur scène, chacun à son piano, laisser migrer les souvenirs, les fredons, les rengaines, les accords et les solitudes, et entendre combien il y a de nuances brillantes et lumineuses à ce noir qu'on lui associe si souvent. Barbara est morte il y a vingt ans jour pour jour demain, ses chansons volent volent au vent, ça tombe bien les pianos sont des instruments accueillants.  La création de Jeanne Cherhal et Bachar Mar-Khalifé, "Arba" a déjà tourné à Nantes, Cenon, Massy, elle se termine à la Philharmonie de Paris. Anniversaire..." 

On ne se connaissait pas Bachar et moi. Je suis allée le voir sur ce projet, je ne voyais pas avec qui d'autre, je pouvais le mener. On s'est rencontrés musicalement. (Jeanne Cherhal).

Quand on a commencé Petite Cantate, il y a des choses qui sont ressorties de ce qu'on avait pu faire chacun de notre côté auparavant (Bachar Mar-Khalifé).

Le propre des grandes chansons, c'est qu'il y a plein de niveaux de lecture (JC).

On a abordé tout le répertoire de Barbara de la même manière, par ce qui nous touchait le plus ; Jeanne, par "Nantes", moi, par "Göttingen". On a pris le temps d'entrer dans chaque chanson. (BMK)

Programmation musicale :

  • Début du concert Arba, Jeanne Cherhal et Bachar Mar Khalifé
  • Du bout des lèvres, de Barbara, par Jeanne Cherhal et Bachar Mar Khalifé
  • No land's song ( film de Ayat Najafi), Concert de fin
  • Générique de fin. Barbara, Gare de Lyon

Bibliographie

No land's song

No land's songTorero Film, Chaz Productions, 2016

Intervenants
L'équipe
Production
Réalisation
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......