LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
Joce Mienniel et les musiciens de l'album Babel

Joce Mienniel : "Je cherche une âme dans chaque instrument"

59 min
À retrouver dans l'émission

A l’occasion de la sortie de l'album "BABEL" chez Buda Musique, nous recevons le flûtiste, compositeur et arrangeur Joce Miennel. Il nous parle du langage de la musique, de multiculturalisme, d'ouverture au monde et aux autres par la musique.

Joce Mienniel et les musiciens de l'album Babel
Joce Mienniel et les musiciens de l'album Babel Crédits : @Christophe Charpenel

Le flûtiste, entouré de cinq instrumentistes originaires de Syrie, d’Inde, d’Italie, de Macédoine et de France, entremêle les sonorités et loue la mixité des cultures au sein de son nouvel album.

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Gérer mes choix

J’ai imaginé ce disque de telle sorte qu’il puisse être joué par n’importe quel musicien traditionnel sur cette planète, en le transmettant uniquement par l’oral. On partagerait presque alors un langage commun, sur des mélodies qui ne seraient par territorialisées mais qui appartiendraient à un inconscient universel.

Pour faire ce disque je cherchais vraiment des personnes habitées par la poésie et la profondeur musicale plus que des techniciens brillants.

Pour moi la musique est comme une langue. Il est question de tempo, de dynamique et d’intonation. Les musiciens qui m’accompagnent m’ont fait voir la musique différemment avec leurs propres intonations.

Dans nos sociétés très modernes et esthétisées, la musique y est très produite, corrigée. Mais je pense que si l’on corrigeait moins, beaucoup plus de messages passeraient. L’immédiateté et la fraîcheur dans la musique offrent plus de générosité et de naturel.

Cet album je l’ai imaginé en jazzman pour avoir le plaisir d’y improviser.

La fusion en musique est extrêmement importante car elle permet de faire perdurer les traditions. Certains instruments disparaissent faute de pratique, la transmission s’étiole. Il ne faut pas garder les traditions cachetées mais au contraire les ouvrir au monde. Faire se rencontrer les instruments, les rendre électriques, les faire voyager, fait évoluer la musique.

Il y a un côté très analytique dans la musique que je compose car j’aime qu’on puisse entendre tous les détails. Je pense être plus orchestrateur que musicien.

Pochette de l'album "BABEL" de Joce Mienniel
Pochette de l'album "BABEL" de Joce Mienniel Crédits : © BUDA MUSIQUE

Prochaines dates de concert pour l'album BABEL :

  • 22 mars 2019 - Sézanne (51)
  • 1er juin 2019 - Festival Jazz sous les pommiers -  Coutances (50)

Prochaines dates de "La Grande table !" :

  • 6, 7, 8, 9 février 2019 -  Atelier du Plateau - Paris (75)  
  • 19, 20, 21 mars 2019 -  Scène Nationale - Saint Quentin en Yvelines (78)
  • 2 avril 2019 - Le Salmanazar - Epernay (51

Archives : 

  • Alberto Manguel, émission "Pas la peine de crier", France Culture, 2013
  • Bernard Lubat, émission "Hors champs", France Culture, 2011
  • Bartold Kuijken, émission "Le matin des musiciens", France Musique, 2012
  • Ennio Morricone, émission "Les Matinales", France Culture, 1981

Références musicales : 

  • Ennio Morricone - Il était une fois la révolution : Giù la testa
  • Joce Mienniel - BABEL : Zulfiquar
  • Joce Mienniel - BABEL : Tsahel
  • Joce Mienniel - BABEL : Baïkal
Intervenants
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......