LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
Lina Soualem

Lina Soualem :"Mon film fait le lien entre l’intime et l’Histoire collective"

43 min
À retrouver dans l'émission

Nous recevons la réalisatrice Lina Soualem à l’occasion de la sortie de son film "Leur Algérie", en salles le 13 octobre 2021.

Lina Soualem
Lina Soualem Crédits : FFAngoulême

Dans cette histoire, tout commence par une séparation : les grands-parents de Lina Soualem, Aïcha et Mabrouk, se séparent après 62 ans de vie commune, dans cette ville du Puy-de-Dôme où ils ont toujours vécu depuis leur arrivée en France. Au tout début de son film, le père de Lina Soualem, avec qui elle converse à distance par vidéo, montre leur maison qu’il est venu vider, puis l’espace de l’appartement dans lequel son grand-père vient d’emménager. Il fait voir la vue que l’on a de sa fenêtre qui donne sur les montagnes d’Auvergne au loin, et par la magie d’un raccord, nous voilà plongé dans cet endroit où la cinéaste vient interroger ses grand-parents, tout au long du film, sur leur histoire commune, leur lien avec l’Algérie qu’ils ont quitté tout jeune, en 1954, et surtout sur le silence qui entoure cette histoire, qui est à la fois la leur et la sienne.  

Leur Algérie de Lina Soualem sort en salle le 13 octobre 2021

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Gérer mes choix

Extraits de l'entretien

La séparation de mes grands-parents a vraiment été l’élément déclencheur de ce film, même si l’envie de poser toutes ces questions existait déjà. Au moment de leur séparation, je me suis rendue compte que, d’une part,  je ne savais rien de leur histoire d’immigration et d’exil, et que d’autre part, je ne comprenais rien de cette séparation, que je ne vivais que sur des bribes d’anecdotes et pleins de questionnements qui bouillonnaient dans mon esprit. Lina Soualem, réalisatrice

Dès le départ, l’intime et le collectif se sont entremêlés, car je savais que leur histoire, bien que singulière, était aussi une histoire commune. En fait, j’ai voulu montrer la façon dont le destin collectif s’ancrait dans les relations intimes. Lina Soualem, réalisatrice

"Leur Algérie" film de Lina Soualem, 2021
"Leur Algérie" film de Lina Soualem, 2021 Crédits : JHR Films

Je suis partie du silence de mes grands-parents, à propos notamment de leur exil, comme une petite fille qui veut absolument avoir des réponses concrètes et rapides, mais, j’ai vite compris que certaines choses allaient rester dans le non-dit, que certaines questions allaient rester sans réponses, et surtout, que le silence ne cachait pas de secret. Derrière ce silence se cachait une douleur, que je ne soupçonnais pas aussi vive : la douleur du déracinement. Petit à petit,  cela a changé ma façon de me lier à eux, de dialoguer avec eux, je ne cherchais plus des réponses, mais plutôt à comprendre d’où venait cette douleur, pourquoi elle restait aussi vive, et comment elle s’est transmise. Lina Soualem, réalisatrice

"Pépé, mémé et papa", film "Leur Algérie" de Lina Soualem, 2021
"Pépé, mémé et papa", film "Leur Algérie" de Lina Soualem, 2021 Crédits : DR

Archive

Kaïza Titous, émission LSD, Sébastien Daycard-Heid, France Culture, 28/03/2018

Musique de fin

Blue sands, Colleen

Intervenants
L'équipe
Production
Production déléguée
Avec la collaboration de
Réalisation
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......