LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
Luc Bronner

Luc Bronner : "J'ai souhaité faire entendre par l'écriture le murmure des habitants de Chaudun"

41 min
À retrouver dans l'émission

Pour la parution de son roman Chaudun : la montagne blessée aux éditions du Seuil, nous nous entretenons avec le journaliste Luc Bronner. Avec lui, nous discutons de l'immensité des archives publiques et nous l'écoutons nous raconter sa passion pour la marche en haute montagne.

Luc Bronner
Luc Bronner Crédits : Bénédicte Roscot

Luc Bronner a grandi dans les montagnes des Hautes-Alpes. Dans Chaudun : la montagne blessée, il nous livre une évocation poétique, érudite et charnelle des paysages alpins, de leur beauté et de leur cruauté. Ce livre est le récit d'un désastre écologique et humain et, in fine, d'une résurrection : aujourd'hui, Chaudun est le coeur d'un espace ensauvagé, l'une des plus somptueuses vallées d'Europe où l'animal a remplacé l'homme. La quête s'achève sur un éblouissement : « Il faudrait raconter la jouissance des botanistes dans ces lieux abandonnés par l'homme depuis plus d'un siècle. Cette étrange sensation de vertige face à la beauté infinie. Je me berce de cette opulence, de cette orgie du végétal qui déborde de toutes parts, à toutes les heures du jour et de la nuit. »

Chaudun
Chaudun

Extraits de l'entretien 

En commençant à travailler sur ce village, j’ai ressenti le désir de faire entendre le murmure de ces habitants, comme s’il était impossible de les laisser sans mot ni explication. J’ai travaillé avec l’idée de trouver tout ce que je pouvais sur ces habitants et j’ai souhaité mener ces recherches de manière très consciencieuse.

Le point de départ est un travail d’enquête et donc de journaliste. Mais très vite, le journalisme s’efface pour laisser place à une écriture où mes émotions ont toute leur place. A travers elles, la langue, les émotions que pouvaient peut-être ressentir les personnes que j’ai rencontrés, j’ai pris un grand plaisir à faire entendre cette partie de moi plus poétique et plus attachée à la nature. C’est une sensation très différente que celle que je peux ressentir quand je fais mon travail de journaliste, même s’il s’agissait d’un travail à partir d’archives. 

Lectures : 

Le comédien Maxime Le Gac-Olanié et la comédienne Clara Hédouin lisent des extraits de La Montagne Blessé de Luc Bronner

Archive : 

Jean Giono, émission "Causerie de Jean Giono", RDF/RTF, 1942.

Références musicales : 

La jeune fille et la mort de Shubert interprété par le quatuor de la philarmonia
L’hiver de Vivaldi interprété par Herbert Von Karajan 

Prise de son : 

Somaya Dabbech

Intervenants
  • Directeur de la rédaction Le Monde & lemonde.fr
L'équipe
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......