LE DIRECT
Mansfield.TYA

Mansfield.TYA : "Il faut rendre la musique disponible"

43 min
À retrouver dans l'émission

Le groupe Mansfield.TYA, formé en 2002 par Rebeka Warrior et Carla Pallone revient avec un cinquième album "Monument ordinaire" à paraître le 19 février 2021 sur le label Warriorecords.

Mansfield.TYA
Mansfield.TYA Crédits : Philippe Jarrigeon

Avec Monument ordinaire, à paraître le 19 février 2021, Rebeka Warrior et Carla Pallone réalisent leur cinquième album. L’exigence du duo est telle qu’il leur faut à chaque album réinventer leur relation, attendre que les planètes s’alignent à nouveau. Les planètes ont enfin permis 13 titres, comme une superstition. 45 minutes de vie et de mort, de poésie taillée à même la roche, imaginées comme des paroles de Maitre Dogen sur des mélodies simples et catchy de Jacno.

Dans cet album, Mansfield.TYA propose une musique plus électronique, chantée presque exclusivement en français, une sorte d’ode poétique new wave.

.
. Crédits : Théo Mercier, Erwan Fichou, Jérémy Piningre

Extraits de l'entretien

La vie et la mort sont des thèmes que l’on a beaucoup abordés avec Mansfield, et pour cet album, c’était un peu différent, parce qu’on a perdu quelqu’un de très proche, et c’est une sorte d’hommage, et le sujet de la mort s’est imposé, mais c’était aussi une façon de célébrer la vie et d’aller du côté du vivant, et du dansant. On a toujours aimé ces contrastes et là, on a peut-être été jusqu’au bout, on est allées toucher aux limites de ce qu’on a toujours essayé d’approcher. Mansfield.TYA , Rebeka Warrior et Carla Pallone

Il faut se rendre disponible et rendre la musique disponible, c’est pour cela qu’on a toujours tenu à rester attentives à des mélodies simples, très spontanées, pour garder cette relation très fluide. Les mélodies on les chantonne, on les échange, et après c’est le temps qui définit celles qui restent, celles dont on se lasse au bout de deux heures, qu’on met de côté et que parfois on ressort et redécouvre 10 ans plus tard. Mansfield.TYA, Rebeka Warrior et Carla Pallone

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Gérer mes choix

Pour moi, les périodes de composition sont des temps assez imprévisibles, le temps d’une chanson est vraiment impossible à mesure, et j’aime cette imprévisibilité, je veux la préserver. Parfois, on met trois mois à écrire un morceau, et parfois, il vient tout seul, et on l’aime tel quel, dans son état très minimal. Carla Pallone, musicienne

C’est vraiment Julia (Rebeka Warrior) qui a le plus écrit cet album, et il y a un côté plus frontal, plus explicite dans les mots. Là où on disait les choses de façon plus abstraite, dans ce disque, il n’y a plus de déguisements, ni de métaphores : on va à l’essentiel. On a eu la volonté d’être au plus proche des émotions, au dépend de la virtuosité, qui d’ailleurs n’a jamais été notre but. Mansfield.TYA, Rebeka Warrior et Carla Pallone 

Archives

Michel Schneider, émission "Tire ta langue", France Culture, 2003

Elli Medeiros, émission "Pollen", France Inter, 1989

Anne Sylvestre, émission "A voix nue", France Culture, 2002

Références musicales

Mansfield.TYA, Soir après soir

Elli & Jacno, Main dans la main

Mansfield.TYA feat. Odezenne, Le couteau

Mansfield.TYA, Le sang dans mes veines

Prise de son

Sylvain Latu

Intervenants
L'équipe
Production
Production déléguée
Avec la collaboration de
Réalisation

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......