LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
Nathalie Quintane

Nathalie Quintane : "Ce livre est un moyen de saisir sensiblement le présent"

43 min
À retrouver dans l'émission

Rencontre avec l’autrice Nathalie Quintane pour la parution de son livre "La Cavalière" aux éditions POL.

Nathalie Quintane
Nathalie Quintane Crédits : Hélène Bamberger

A partir de quand le passé commence-t-il à redevenir notre présent ? C’est l’une des questions qui traverse le dernier livre de Nathalie Quintane, la « mise à jour pour aujourd’hui » d’une histoire qui s’est déroulé dans les années 1970. Nelly Cavallero, le personnage qui lui donne son titre, « La cavalière », était dans ces années-là, professeure de philosophie au lycée. Au mi-temps de la décennie, dans une petite ville de province, elle se vit inculpée pour « incitation de mineurs à la débauche », et se bagarra pour prouver qu’elle n’était coupable de rien. Une fois ceci posé, il ne faudrait pas trop en dire sur l’histoire, car précisément, ce n’est pas le fait divers que l’autrice retrace dans ce livre, ni la biographie de cette femme, mais la tentative de nous faire éprouver quelque chose de l’énergie qui traversa ces années-là, et la façon dont, peut-être, on peut s’en saisir, aujourd’hui.

Ce soir, Mathilde Wagman s'entretient avec Nathalie Quintane, l'autrice de La cavalière , paru tout récemment chez P.O.L.

Extraits de l'entretien

"Ce qu’essaie de saisir ce livre, c’est cette parenthèse assez courte après mai 68, au début des années 70, durant laquelle des jeunes gens, d’un coup, ne vont plus avoir peur ni de leur patron, ni de leur famille : cette peur de l’autorité va tomber. Pour retranscrire cette énergie, je me suis servie de films des années 70 et de leurs ambiances sonores qui baignent ces années-là. Il y a dans ces films une ambiance commune, à la fois de fin du monde, et d’aube. C’est un monde dont on sent qu’il s’achève, et dont les personnages vont vers un monde nouveau où tout est ouvert. En fait, ce qui m’a intéressé, c’est de mieux voir notre époque, à travers les années post 68, et des personnes qui les ont vécues, sans nostalgie excessive, en les acceptant, sans les avoir reniées." Nathalie Quintane 

"On a toujours l’impression qu’un monde se termine avec soi." Nathalie Quintane

"Je n’ai pas mené d’enquête, j’ai travaillé uniquement avec les gens que je connais depuis longtemps. Ce que je recueille et ce que je transcris dans le livre se fait par bribes. Je voulais qu’il y ait autant de caches, d’oublis, de bribes et de morceaux épars, que de prétention à accéder à une vérité. Mon livre n’a pas la prétention d’accéder à la vérité de qui était Nelly Cavallero, ni même de ce qu’était l’époque, j’ai juste essayé d’en donner l’idée, pour qu’on s’en serve aujourd’hui, en ayant un point de comparaison." Nathalie Quintane 

Archives

Georges Didi-Huberman, émission Les nouvelles vagues, Marie Richeux, France Culture, 06/04/2015

Dominique Kalifa, émission La grande table d’été, Maylis Besserie, France Culture, 20/08/2020

Daniel Pennac, émission A voix nue, Corinne Renou Nativel, France Culture, 03/01/2017

Références musicales

Janis Joplin, Move over

Free, All right now

Rolling stones, Sympathy for the devil

Pink Floyd, Atom heart mother

Bibliographie

Intervenants
L'équipe
Production
Production déléguée
Avec la collaboration de
Réalisation
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......