LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
Nicolas Mesdom

Nicolas Mesdom :"En consultation, les patients nous apparaissent de façon poignante et intense"

43 min
À retrouver dans l'émission

Nous recevons le réalisateur, pour son documentaire "Journal d’un médecin de ville", disponible sur Arte.TV jusqu'au 19 août 2022

Nicolas Mesdom
Nicolas Mesdom Crédits : Nicolas Mesdom

Qui n’a pas rêvé, enfant, de pouvoir aller un jour observer, comme une petite souris tapie dans un coin, son père ou sa mère travailler ? Ce rêve notre invité ce soir l’a réalisé, en allant passer sept mois dans le cabinet de son père, médecin généraliste à Romainville, en Seine Saint-Denis, alors que ce dernier s’apprêtait à partir à la retraite. Il a emmené dans ses bagages une caméra, en résulte un film que l’on peut voir jusqu’au 19 août prochain sur le site d’Arte

De quoi est fait ce lien si particulier que celui qui s’établit entre un médecin et son patient ? Qui prendra soin de toutes ces personnes que le successeur du médecin ne pourra pas recevoir, les conditions d’exercice de la médecine générale dans notre pays ne le lui permettant plus, alors même que ce sont sans doute, celles et ceux qui ont le plus besoin d’écoute, de regard, et d’attention, en un mot : de soin 

Ce sont ces questions que nous évoquons ce soir avec notre invité, Nicolas Mesdom, en regard de son documentaire Journal d’un médecin de ville, disponible gratuitement sur le site d’Arte jusqu’au 19 août prochain.

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Gérer mes choix

Extraits de l'entretien

J’ai été assez surpris par le fait que la plupart des patients acceptent que je les filme, même certains de ceux qui avaient des pathologies lourdes. Beaucoup étaient très enthousiastes, et comprenaient l’intérêt de filmer le lien qu’ils entretenaient avec leur médecin. Ils se sont livrés bien volontiers à l’exercice, parce qu’ils concevaient la force d’en témoigner. Nicolas Mesdom, réalisateur

Ce documentaire est un portrait de mon père et des relations qu’il a avec ses patients, mais, ce qui m’a fasciné de prime abord, c’était les patients. Mon père a été le moyen de pouvoir les écouter, comme il les écoute. Ce qui m’a le plus frappé, c’est la qualité d’écoute, et à quel point les patients se livrent entièrement, et cela, dans un temps très réduit. C’est vraiment un objet de cinéma puissant, parce qu’en dix minutes, les gens sont obligés de se raconter, ou, en tout cas, de raconter la problématique dans laquelle ils sont, en faisant une confiance inouïe à leur médecin. Nicolas Mesdom, réalisateur

"Journal d'un médecin de ville"
"Journal d'un médecin de ville" Crédits : Nicolas Mesdom / Arte.tv

Dans ce film, j’ai préféré rester dans le cadre du cabinet, parce que j’avais l’impression que c’était là que l’on abolissait toutes les questions de la représentation, c’est-à-dire que le statut social ne précédait pas ce que la personne était. Pour un néophyte comme moi qui assistait à ces consultations, il était fascinant de voir la façon poignante et intense dont les patients nous apparaissaient. Nicolas Mesdom, réalisateur

Références musicales

Shurik'n, Où je vis 

Jordan Rakei, Family

Intervenants
L'équipe
Production
Production déléguée
Avec la collaboration de
Réalisation
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......