LE DIRECT
Olivier Cadiot

Olivier Cadiot : "Le travail de l’écrivain ne consiste pas à domestiquer des objets, mais à produire des petits monstres"

59 min
À retrouver dans l'émission

Vingt ans après sa « Revue de littérature générale », l’écrivain et dramaturge Olivier Cadiot publie le tome II d’« Histoire de la littérature récente ». Dans cet ouvrage à mi-chemin entre essai, enquête et récit, il revient sur la mort annoncée de la discipline.

Olivier Cadiot
Olivier Cadiot Crédits : Gérard Julien

Il y a un moment dans la pénible élaboration d’un livre où tout est enfin prêt. Vous avez le prototype : excitation maximum, la Ferrari nouvelle à vos pieds, rutilante. Le bitume est parfaitement sec, splendide combinaison orange, les drapeaux à damiers sont roulés sous les bras des commissaires de course. Les peupliers qui bordent la piste frissonnent ; ce n’est pas croyable tellement tout est au point. Le pistolet du départ est dressé vers le ciel. Mais en vous approchant de la machine en courant – comme on devrait le faire encore récemment au départ d’une course mythique – vous vous rendez compte… qu’il n’y a pas de moteur. Elle est vide. Ça pourrait faire un bon scénario de cauchemar.

Qu’est-ce qui se passe quand un moteur disparaît ? Quand on transpose la littérature dans un garage ? Si on mettait Proust sur écoute ? Si on traduisait Joyce en langue lisible ? Le tome II d'Histoire de la littérature récente, écrit par Olivier Cadiot pose, entre autres, ces questions et propose de changer de territoire.

Je descends dans la soute, je m’intéresse à des détails pratiques de l’écriture, j’essaie de dire que ce n’est pas plus compliqué que d’être apiculteur, pêcheur à la mouche ou physicien.

C’est un livre où je me débats en direct avec des choses que je ne comprends pas. Ecrire, c’est faire des comparaisons.

Dans un livre, j’aime assister au combat entre l’obscurité et la clarté. Pour moi, c’est ça la fiction.

Intervenants
L'équipe

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......