LE DIRECT
B. Traven, Frédéric Sonntag

Frédéric Sonntag : "Il s'agit de partir à l'aventure du mystère plutôt que de le résoudre"

59 min
À retrouver dans l'émission

Avec "B. Traven", pièce centrée autour de la figure de l’auteur du Trésor de la Sierra Madre qui inspira le cinéaste John Huston, Frédéric Sonntag signe le dernier volet de son cycle théâtral baptisé « Trilogie Fantôme ». Au Nouveau Théâtre de Montreuil, jusqu'au 14 avril 2018.

B. Traven, Frédéric Sonntag
B. Traven, Frédéric Sonntag Crédits : Gaelic

"Ma biographie ne vous décevrait pas mais elle ne regarde que moi et je veux la garder pour moi. La biographie d'un créateur n'a aucune importance. Si la personne ne peut pas être reconnue ou comprise par son œuvre, alors elle ne vaut rien pas plus que son œuvre. Je n'ai pas envie d'être de ces gens qui se tiennent sous les feux de la rampe. Comme travailleur, je me trouve immergé au sein de l'humanité, anonyme et obscur, comme tout ouvrier qui apporte son lot de contribution pour faire progresser l'humanité, mes œuvres ont de l'importance, moi je n'en ai pas". Ces quelques mots de l'auteur B. Traven s'affichent dans le noir de la scène du Nouveau Théâtre de Montreuil, au dessus des comédiens qui sont des aventuriers, car ils font arriver les aventures. Des aventures de beaucoup de monde, sur beaucoup d'années.

Plus on enquête et plus il y a de mystère. À la façon d'un détective, j'avais fait un mur d'investigation avec les indices que je trouvais.

La pièce se construit par motifs, par constellations entre lesquelles le spectateur navigue. Il y a comme une intertextualité au sein même de la pièce.

B. Traven, Frédéric Sonntag
B. Traven, Frédéric Sonntag Crédits : Gaelic

"Comment une forme de contestation a été réintégrée par le capitalisme ?" C'est une question qui traverse la pièce. On commence avec une pièce sur B. Traven puis cela devient une traversée en sa compagnie, la traversée d'une certaine histoire du siècle.

Mon théâtre met en scène des individus qui ont un différend avec le réel et qui vont proposer des lignes de fuite, fabriquer des ailleurs.

À travers les récits, oui, le théâtre peut être le lieu de la lutte. Il y a nécessairement une lutte des représentations. C'est un lieu qui permet de mieux questionner les récits et les médias dominants car est marginal.

B. Traven, Frédéric Sonntag
B. Traven, Frédéric Sonntag Crédits : Gaelic

Programmation musicale :
Savon Tranchant, "Les nouveaux fantômes"
Générique de fin : Chavela Vargas, "La Llorona"

Intervenants

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......